• Zombie

    The Cranberries - Irlande

    Peut-être la plus connue des chansons des Cranberries, Zombie aborde le thème des Troubles en Irlande du Nord. Le clip, d'une justesse à couper le souffle, évoque le Belfast des années sombres, jamais bien loin sous le calme en apparence revenu. Il est très intéressant de regarder le clip en faisant de fréquents arrêts sur image, car de nombreux symboles de la guerre civile larvée qu'ont été les Troubles y sont présents.
    Dès les premières images, dans les graffiti du mur derrière la tête de l'enfant cagoulé, apparaissent des sigles, entre autres UFF (Ulster Freedom Front, une organisation paramilitaire terroriste loyaliste proche de l'UDA, Ulster Defence Association).
    Plus en avant dans le clip apparaissent des fresques. Elles sont très nombreuses à Belfast, reflétant les convictions de chaque camp. On voit tout d'abord des fresques loyalistes, avec le symbole de la main rouge d'Ulster (ici un poing fermé pour représenter la lutte), le drapeau écossais, ainsi que de nombreux symboles d'appartenance au Royaume-Uni. Les loyalistes, en effet, s'opposent aux républicains en désirant que l'Irlande du Nord reste britannique. Puis, de Shankill on passe à Falls Road la républicaine, fief de l'IRA et du Sinn Féin, où le drapeau républicain tricolore fleurit sur les murs, aux côtés des noms des membres de l'IRA morts lors des grèves de la faim des années 1980.
    Sur une autre image (inversée, celle-là), il est également possible de lire "MI5" taggé sur un mur ; le nom de la célèbre unité de renseignement intérieur des services secrets britanniques.
    Tous les acteurs sont désormais en présence : l'armée, omniprésente dans le clip, les républicains, les loyalistes, les services anti-terroristes...
    Le clip est extrêmement fouillé ; c'est un vrai plaisir que de le regarder en détails.

    La chanson date de 1994, l'année du premier cessez-le-feu de l'IRA ; j'aime particulièrement le dernier couplet :

    It's the same old theme since nineteen-sixteen.
    In your head, in your head they're still fighting,
    With their tanks and their bombs,
    And their bombs and their guns.
    In your head, in your head, they are dying...

    C'est la même vieille histoire depuis 1916 (NB: l'année de l'insurrection de Pâques qui a marqué le début du combat de l'Irlande pour son indépendance, guerre qui s'est soldée en 1922 par un traité coupant l'île en deux, entre Etat Libre d'Irlande au Sud et Irlande du Nord, six des neuf comtés d'Ulster)
    Dans ta tête, dans ta tête ils se battent encre,
    Avec leurs tanks et leurs bombes,
    Leurs bombes et leurs fusils.
    Dans ta tête, dans ta tête, ils sont en train de mourir...

    Et il y a bien sûr la voix de Dolores O'Riordan, au bord de la rupture pour chanter une Irlande déchirée...

    Tags Tags : , , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :