• Tart

    Du gâteau à la prostituée
    Tart (nom, [tahrt])

    1. gâteau composé de fruits posés sur une pâte, généralement sans couverture de pâte au-dessus.

    2. femme, généralement une prostituée, habillée de manière outrageusement voyante.




    C'est bien entendu le deuxième sens qui nous intéresse. Tout le monde sait ce que c'est qu'un gâteau.

    Une tart est presque toujours anglaise. Pourquoi ? Les femmes des autres nations ne peuvent-elles pas prétendre, elles aussi, être une tart ?
    Sans doute que la réponse est culturelle... chaque pays a sa mauvaise éducation, bien spécifique, et, pour être une tart, il faut remplir des critères bien précis.
    Tout comme la pétasse, la tart est décolletée, mini-jupée, talons-aguillée ad libitum, avec, pour accompagner, un maquillage épais utilisant plus de mascara et de gloss que de raison. Mais, là où la pétasse sera simplement vulgaire, la tart, elle, a quelque chose de plus - comme le cassoulet William Saurin.
    Ce n'est pas du côté de la verve gouailleuse qu'il faut chercher ce je-ne-sais-quoi, ni du côté de la drague outrancière. Ces caractères-là sont internationaux chez les pouffiasses. Non, c'est dans la rupture quasi-systématique des tabous sociaux de la société anglaise.
    La tart ne craindra pas de se rendre seule au pub et, une fois là-bas, de briser le sacro-saint tabou ne jamais parler aux gens à qui on n'a pas été présenté. Bien que les pubs soient traditionnellement plus ou moins exempts de cette règle pour les hommes, une femme très maquillée qui s'y trouvera seule et abordera les hommes présents passera, inévitablement, pour une tart. La même chose est valable pour un groupes de femmes habillées de manière voyante se conduisant de cette manière, car la tart peut être grégaire.
    La tart parle fort en toute situation et prodigue généreusement son rire cascadeur. Car la tart n'est pas forcément de petite vertu ; ce n'est pas dans sa facilité éventuelle qu'on posera le diagnostic de tart-attitude, mais dans son attitude généralement voyante. Attitude qui donne des frissons d'horreur aux Anglais de la classe moyenne - car une tart est, obligatoirement, des classes dites populaires.

    Voilà maintenant un bon exemple de tartiness, dans le spectacle Cats : Bombalurina. Regardez la vidéo :

    Vous possédez une ancienne version du plugin Flash !
    Téléchargez-le gratuitement et rapidement en cliquant ici : http://www.adobe.com/shockwave/download/download.cgi?P1_Prod_Version=ShockwaveFlash&Lang=French&P5_Language=French


    Bombalurina est celle qui est en rouge - de loin la plus tarty des deux personnages, Demeter, l'autre, étant non pas plus discrète, mais moins affirmée dans son attitude.
    Un détail ne manque pas de frapper l'oreille : l'accent des deux tarts de ce casting de chats. Il est indubitablement anglais, et anglais de bonne souche. Pas trace d'accent cockney là-dedans, alors que les femmes d'origine cockney ont pourtant, elles aussi, une sacrée réputation. Une cockney peut être une tart, mais ce n'est pas un critère essentiel.
    Prenez par exemple Elsa Doolittle, de la comédie musicale My Fair Lady : cockney jusqu'au bout des ongles, mais pas tart pour deux sous. Elle se défend même à plusieurs reprises de ne pas en être une. La vulgarité cockney est un élément caractéristique de l'ensemble des classes sociales basses du bassin de Londres, mais pas le fait d'être tart. Les cockney, dans l'imagerie populaire, débordent de répartie pétillante, de franc-parler parfois audacieux, mais pas de tartiness. S'il fallait donner à la tart une origine géographique, ce serait peut-être le nord de l'Angleterre et ses régions industrielles, mais pas vraiment. La tart se trouve partout ; y compris dans les boulangeries.

    Et, pour finir, une traduction à double sens :
    That tart is really hot.
    1. Cette tarte est vraiment chaude.
    2. Cette salope est super sexy.

    Comme quoi, tout dépend du contexte !



    Tags Tags : ,
  • Commentaires

    1
    Lundi 5 Mars 2012 à 10:23

    A Deuil la barre dans le 95, une boulangerie à coté de la gare a voulu donner dans l'anglais et la convivialité, avec comme idée le jeu de mot:

    C'est donc tout naturellement qu'elle s'appelle:

     

    Tart'Inn

     

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :