• Repos de sécurité

    L'autre jour, lorsque j'ai pris ma garde, le thème de la conversation à l'office, lieu des transmissions, était le recensement de tous ceux qui ont eu des accidents de voiture en sortant de garde. On peut imaginer plus gai, mais le body count était édifiant.

    Chacun des trois urgentistes seniors présents connaissait personnellement au moins un médecin s'étant tué en voiture en sortant de garde, et deux ayant eu des accidents plus ou moins graves. Deux internes (fin de cursus) connaissaient quelqu'un ayant eu un accident non mortel.
    Et tout le monde s'était fait au moins une frayeur en sortant de garde. L'un des urgentistes avait décidé d'arrêter les gardes libérales en milieu rural le jour où il avait fait un tête à queue sur une nationale fréquentée, tout seul, comme un grand. En ce qui me concerne, j'ai déjà embouti l'aile avant de la voiture de mon père sur le parking du CHU.

    Quand je rentre de mon périphérique, je dois emprunter un segment d'autoroute. A mon dernier retour de garde, j'ai eu une « absence » et je me suis réveillée à quelques centimètres de la portière d'une voiture roulant dans la file voisine. Le tout à 110.

    L'un de mes cointernes a, plus modestement, explosé l'un des piliers de son portail en rentrant chez lui. 

    Et certains estiment encore qu'on devrait travailler après une garde ? 

    Tags Tags : , , , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :