• Prescrire

    Tout le monde martèle que la revue Prescrire est un excellent machin, regard critique, non sponsorisé par l'industrie pharmaceutique, un peu le Canard Enchaîné des revues médicales.

    Je n'en sais rien, pour la bonne raison que je n'ai jamais ouvert un seul numéro.

    Par contre, Prescrire a un service commercial battant la madame Doliprane locale (et Dieu sait si elle est collante, celle-là).

    Je suis interne de CHIRURGIE (SCOOP !), inscrite en DES de CHIRURGIE GÉNÉRALE, qui a toujours travaillé dans des services de CHIRURGIE (jamais de hors filière un peu fou dans un service de médecine, par exemple). Je fais quatre gardes aux Urgences en six mois, soit un quota de médecine générale assez faible. Pour moi, la médecine, c'est :
    - les antalgiques (dans l'ordre : paracétamol, Acupan et morphine),
    - les anticoagulants (Lovenox, Calci et Préviscan),
    - les pousses seringues avec les protocoles qui vont bien (Loxen, insuline, héparine),
    - les divers solutés de remplissage,
    - les machins de pansements et de cicatrisation,
    - les aérosols (Bricanyl + Atrovent = AMÛÛÛÛRRRRR),
    - les troubles du rythme faciles (Cordarone 6 comprimés en une prise ! Digoxine une ampoule toutes les huit heures ! Nouvel ECG demain !),
    - la bouffe (Fortimel 4 par jour en sortant du frigo),
    - les antibiotiques faciles, pour les autres je demande aux infectiologues,
    - et des machins qui m'intéressent parce que c'est proche de ma spé, mais pas des trucs super utiles dans la vie de tous les jours. Puis quelques reliquats de l'externat qui refont surface au moment où je m'y attends le moins (genre la PEC de l'insuffisance rénale aiguë, vieux souvenir d'externat en réa med).

    Pour les traitements de sortie, je reprends toujours l'ordonnance du médecin traitant. Tu as du Cardensiel ? C'est pas moi qui vais te critiquer. Pourquoi un IEC au lieu d'un ARA2 ? Je m'en cogne. Choix de l'anti-diabétique ? Fais toi plaisir, mec !
    Tout ça pour une bonne raison :  
    Non seulement je n'y connais rien, mais je n'ai pas, mais alors pas la moindre, envie d'en savoir davantage.
    Je me souviens avoir appris des règles de prescription complexes, des indications précises. Et m'être dépêchée de les oublier une fois assurée d'avoir une place de chirurgie quelque part en France.
    Je ne désespère pas réussir à apprendre quelques autres trucs génériques d'ici ma retraite, mais franchement. Il y a des gens dont c'est le métier de gérer des ordonnances de vingt médicaments différents. Ça s'appelle des médecins généralistes. Il y a des gens dont c'est le métier de poser des indications précises pour des molécules. Ça s'appelle des spécialistes. J'ai pas envie de marcher sur les plates-bandes de tous ces gens.

    Monsieur Machin a de la Cordarone pour une FA ? Il est sinusal au décours de l'hospit ? Cool pour lui. Je le signalerai dans le courrier, comme ça généraliste et cardio le sauront, mais ne comptez pas sur moi pour arrêter la Cordarone. Je veux bien arrêter des AVK trois ans après un épisode unique de phlébite non compliquée chez un patient pas suivi, mais ça s'arrête là.

    Alors, pour en revenir à mon propos, Prescrire est bien gentil. Il m'envoie tous les mois une pleine enveloppe de pub (ABONNEZ-VOUS ! VOUS ÊTES UN SOUS-MÉDECIN SI VOUS NE LISEZ PAS PRESCRIRE, THE REVUE FRANÇAISE À LIRE SINON T'ES UN TOCARD !), au mépris de la forêt amazonienne, mais non, je ne compte pas m'abonner. Montrez-moi un généraliste abonné aux Annals of Surgery, et je reconsidèrerai peut-être ma position (mais pas mon état de non-abonnement).

    Je ne sais pas si prescrire est une bonne revue ou non. C'est comme aller en vacances au camping des Flots Bleus : il paraît que c'est bien, c'est cool pour les gens qui aiment, mais ça ne m'intéresse pas, alors, pitié, arrêtez de m'envoyer de la pub.


  • Commentaires

    1
    Samedi 28 Mai 2011 à 09:49

    Bahhhh y'a la version électronique pour éviter de tuer la foret ???

    2
    **Mimi** Profil de **Mimi**
    Samedi 28 Mai 2011 à 13:52
    Ah, je ne suis donc pas la seule à les trouver indéscotchables... Comment ils font pour être à chaque fois les premiers à nous envoyer du courrier quand on change de service ?? La fac leur donne nos coordonnées, c'est pas possible autrement !? Par mail, ouais ça serait mieux... on pourrait dresser les anti-spam à les reconnaître... Mais ils n'ont pas l'air motivés. Dommage !
    3
    Un ancien
    Samedi 28 Mai 2011 à 20:25
    Tout a fait d'accord. Je ne prescris plus qu'exceptionnellement depuis de nombreuses années. Surtout je milite pour qu'un spécialiste en médecine générale s'occupe du suivi quotidien (hors suivi chirurgical) du patient en post op immédiat et soit notre intermédiaire avec les praticiens extérieurs ou spécialistes de l'établissement. La qualité des soins et la pertinence des transmissions y gagneraient tout en nous libérant du temps "chirurgical".
    4
    **Mimi** Profil de **Mimi**
    Samedi 28 Mai 2011 à 21:37

    @ "un Ancien" :

    J'ai passé 6 mois dans un service de chirurgie où un médecin généraliste passe plusieurs fois par semaine. Quel confort pour nous de ne pas jouer aux apprentis sorciers dans notre coin, et quel gain de qualité pour les malades...

    Je regrette de ne pas avoir retrouvé ce système ailleurs. Dans mon service actuel, 2 internes de chirurgie dédiés à la gestion de 45 "malades médico-chirurgicaux", ce n'est ni assez ni adapté. Mes "anciens" à moi disent en soupirant que désormais les internes de chirurgie n'apprennent plus à manier le bistouri mais la souris d'ordinateur et les livres de médecine. 

    Peut-être qu'on va finir par devoir s'abonner à Prescrire quand même... ?? 

    5
    Un ancien
    Dimanche 29 Mai 2011 à 21:29
    Tout dépend des moyens mis et de la jurisprudence : Quelle sera la reaction de la communauté chirurgicale le jour ou il y aura condamnation d'un chirurgien qui a mal prescrit un traitement médical qui normalement est de la compétence du spécialiste en médecine générale ? Et comment rémunère on le généraliste qui passe voir les malades ? Je rappelle qu'actuellement nous "offrons" 15 jours gratuits de suivi de medecine generale assurés par le chirurgien et/ou l'anesthésiste et en assumons les risques. Pour l'apprentissage du métier, je ne sais plus trop ou en sont les maquettes des DES et DESC. Ceci dit, tu peux te rapprocher du système Américain ou Canadien : tu te fais un Log Book qui récapitule toutes les interventions que du doit connaitre et tu le présente a chef chéri en début de stage s'il est d'accord pour ce système. A chaque fois qu'il t'aide sur une intervention, il te signe ton log book pour l'intervention désignée. Pour valider un stage d'internat en viscéral par exemple (a rechercher sur les sites concernés) il te faut 10 hernies, 10 vésicules, 10 appendicites, 5 colons, 3 splénectomies etc... Si mes souvenirs sont exacts en fin de clinicat pour valider le collège il faut comme chirurgien senior : en thoracique 100 résections majeures et 100 vidéos, en vasculaire il faut 100 artères et 100 ou 150 CEC en cardiaque. Pouquoi ne pas prendre le même système pour l'internat?
    6
    Kewan
    Dimanche 29 Mai 2011 à 22:49

    Pas de panique !

    Même quand tu es abonnée, Prescrire continue à t'envoyer des papiers pour que tu t'inscrives aux thématiques, aux questionnaires, etc. Donc, t'inscrire ne sauvera pas la forêt 

    Et puis dans Prescrire, il n'y a pas que de la médecine (et encore moins que générale). L'année dernière ils ont fait tout un passage sur les pansements divers et variés. On a eu aussi "comment soigner une plaie sans donner n'importe quoi", par exemple.

    Pour les généralistes aussi, il y a des trucs qui ne servent à rien. Les chimios, les médocs de spécialité hyper-pointues...

    Disons que sur 60 pages, il y en a quelques une qui sautent chaque mois. Heureusement, parce que lire ça en rentrant du boulot, hein, c'est pas facile !

     

    K.

    7
    Lundi 30 Mai 2011 à 07:56

    @ Mimi : idem, je connais le système avec un médecin (spé med) faisant la visite deux fois la semaine, et comme on dit, « ça dépanne »... L'idéal étant que les anesth soient assez dispos, genre gestion de la douleur, toussa, et la vraie médecine, pour laquelle ils sont plus calés que nous (après tout, dans les CHUs, ils font quasi tous des gardes dans les réas).

    Par contre, on doit connaître les trucs de base, sous peine de devenir des bêtes ouvre-boîtes.

    @ Un ancien : on récupère tous les CRO (ou plutôt les secrétaires nous les gardent), mais c'est vrai que personne ne les décompte, c'est dans l'optique du futur collège... 

    @ Kewan : s'ils continuent d'envoyer des trucs même aux abonnés, je vais rester comme ça, alors, pour ne pas perpétuer la déforestation du papier recyclé ^^

    8
    Lundi 30 Mai 2011 à 23:16

    La revue Prescrire surfe sur l'histoire du Mediator pour récupérer des abonnés !

    • Nom / Pseudo :

      E-mail (facultatif) :

      Site Web (facultatif) :

      Commentaire :


    9
    Julyjumper
    Mercredi 1er Juin 2011 à 10:49

    Je suis un bébé interne en médecine générale passant par là pour apprendre comment faire des points un peu moins hideux.


     


    Tout d'abord un grand merci à "un ancien" qui parle de "spécialiste en médecine générale". C'est pas grand chose mais ça fait chaud au coeur <3


     


    Je me rappelle de mon stage en ortho où un patient décompensait tranquilou sa BPCO en postop. C'est nous les externes qui avions fait les gaz, et la PH qui nous demandait la poso des B2mimétiques... (j'étais en D2 et avais répondu "bah, une ampoule??"). Cette question vait "cassé le mythe" de ma chef toute puissante, idéalisée. Mais je ne peux que comprendre, avec les années de recul... chacun son job, le tout c'est de savoir quand on ne sait pas!

    10
    Samedi 4 Juin 2011 à 17:49
    zigmund

    (ophtalmo)je ne reçois pas de proposition d'abonnement à prescrire

    sans doute nous confondent ils (comme bien d'autres) avec les opticiens

    mm si je la recevais je sais que je suis largué pour bien des TT j'essaie de noter les TT suivis pour me tenir au courant(qd les patients veulent bien me fournir leur liste -à quoi ça vous sert pour mes lunettes ??? GRRR !) mais, pour prendre un simple exemple, la plupart des TT anti hypertenseurs prescrits n'existaient pas du temps de mon D4

    alors je laisse faire les spé en médecine gé et si je veux en savoir plus je sors mon vidal ou je tel au médecin TT

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :