• Pourquoi les (futurs) médecins écrivent-ils si mal ?

    Question existentielle et récurrente... Pourquoi, mais pourquoi, les médecins semblent-ils incapables d'écrire autrement qu'en hiéroglyphes ?

    Quand j'ai eu passé le concours de P1 et que, jeune P2, j'ai eu la quasi-certitude de passer une thèse un jour, je me suis juré par le plus sacré des serments que, quoi qu'il arrive, j'écrirai bien.
    Et, en effet, en deuxième et en troisième année, mon écriture, sans être exemplaire, était plus que lisible.
    Puis est arrivé l'externat.
    Quand je regarde les toutes premières fiches que j'ai fait, en septembre de D2, je suis en admiration devant tant de beauté. C'est surhumain. Une écriture régulière, profondément esthétique, des passages soulignés et stabylotés sans excès... Mes fiches d'urologie sont de véritables oeuvres d'art.
    Enfin, les deux premiers items, parce qu'après ça se gâte.
    Même chose pour mes observations aux urgences. Les premières étaient si belles qu'elles exigeaient trois heures de rédaction. C'était le bon temps... Parce que, dès la fin de ma première garde, c'était déjà plus trop ça. Les lettres qui s'épatent et qui se fondent dans un long gribouillis commencent à frapper dès 18 heures. Mais à l'époque, ça devait être encore lisible.

    Parce que :
    quand on est fatigué,
    qu'on en a marre d'écrire,
    qu'on écrit la même chose quinze fois par jour,
    forcément, au bout d'un moment, ça se voit...

    Plus le temps passe et plus j'écris mal. J'arrive encore à me relire, mais qui sait ce qu'il en sera dans un an ou deux ?

    Une étude britannique a montré toutefois que cette illisibilité était restreinte à l'exercice professionnel. En gros, celui dont personne, même lui, n'arrive à relire l'écriture, rédigera des cartes postales admirables de clarté quand il sera en vacances. Et ses listes de course possèderont la même beauté pure de l'écriture harmonieuse. Mais donnez-lui une ordonnance à remplir ou un bon de scan à faire, et vous pouvez appeler le cryptologue de service.

    Heureusement, certains font exception à la règle. Certains internes et certains médecins semblent calligraphier leurs observations et leurs prescriptions. Ils sont peu nombreux, mais ils existent - gynéco-obstétrique, réa, ophtalmo, médecine gé, on en trouve. C'est surnaturel, mais ces écriveurs d'exception existent bel et bien. Qu'il s'agisse d'une sage écriture d'écolière ou des boucles nobles de la cursive française au top de sa forme, ces écritures sont parfaitement lisibles, même à une heure du matin après une overdose de caféine.
    Avec l'arrivée des ordinateurs, leur sort semble menacé - les comptes-rendus opératoires sont tapés, les courriers, dictés, et certaines ordonnances imprimées. C'est dommage, mais il faut avoir confiance : les aliens de la malécriture existeront toujours.
    Et les scribouillards aussi.

    Tags Tags : , ,
  • Commentaires

    1
    Samedi 18 Octobre 2008 à 13:24
    Enfin un mystère de résolu ^^ En même temps, tu verrais mes exos de maths de l'année dernière, quand j'avais envie de dormir, c'est tellement affreux que je n'ai jamais pu les relire
    2
    Lundi 20 Octobre 2008 à 14:35
    Bonjour Stocholm,
    Je pense que cette tendance n'est pas réservée à la gente médicale mais à ceux et celles qui font de longues (et douloureuses) études... Avec le temps l'écriture s'adapte avec la vitesse et le résultat est triste à constater ... J'en fait d'ailleurs les frais ayant fait de longues études... J'écris avec un style proche de la sténo^^! 
    3
    Birt
    Jeudi 30 Octobre 2008 à 23:33
    "certaines ordonnances imprimées."
    C'est plus pratique pour les pharmaciens et moins risqué pour la santé du patient. Quand aux déchiffreurs de la SS... 

    Retraité j'étais il y a une semaine stupéfait de retrouver au grenier des cahiers d'une belle écriture d'adolescent lorsque que tout à coup je me suis souvenu que ce fût la mienne ! Et maintenant à l'âge des mains qui commencent à trembler...

    Birt
    Sgobologue Tménicologiste
    4
    Lordevans Profil de Lordevans
    Lundi 1er Décembre 2008 à 18:02

    Bonjour Stockholm,

    Mon papa était toubib et il écrivait tout le temps comme un cochon, même quand il m'écrivait en colonie de vacances...!!   ;o))
    Sinon, c'est dommage que ton texte disparaisse en partie, à droite, sous le scroller...!
    Cordialement.
    Lord.

    5
    Jeudi 4 Décembre 2008 à 17:35
    Salut Stockholm,

    Bon, tu n'as rien dit, mais je vois que tu es étudiant en médecine effectivement.
    C'est vrai que certains particiens écrivent magnifiquement, ce qui en fait des atypiques ou des monstres...! 
    Enfin, la nouvelle version a l'air bien, en effet.
    6
    Vendredi 5 Décembre 2008 à 00:43
    Oui, je suis étudiante en médecine, actuellement en D4, l'année de l'internat (enfin de l'ECN, mais c'est bonnet blanc et blanc bonnet). Du coup c'est un peu le coup de chauffe en ce moment !

    Ton commentaire est la preuve qu'il y a des exceptions à tous les résultats des études ! 
    7
    Samedi 27 Décembre 2008 à 16:19
    Merci de nous éclairer sur ce mystère

    Depuis quelques années, il est de moins en moins courant d'écrire avec un stylo pour la plupart des gens. Notamment parce qu'on bosse majoritairement toute la journée sur ordinateur et le soir on passe son temps sur ses mails (ou blogs ) et quand vient le moment de prendre un stylo... c'est le carnage !!!!
    8
    floriali
    Lundi 31 Décembre 2012 à 22:13
    Je suis greffee du foie et mon chir transplanteur qui me suit depuis 20 ans écrit très très bien, enfin maintenant a part sa signature je ne vois plus trop son écriture !
    9
    Lordevans Profil de Lordevans
    Mercredi 9 Janvier 2013 à 16:18

    En fait, j'ai entendu des témoignages de personnes qui affirmaient que certains médecins écrivaiant d'une très belle écriture soignée. Mais ceux-là disent que dès le début de leurs études ils ont gardé cette belle écriture et ont appris à écrire plus vite en cours, simplement.

    10
    Christophe
    Jeudi 6 Août 2015 à 16:51

    Beaucoup de médecins écrivent mal pour faire "vrai médecin" ...

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :