• Police et baisers

    Vendredi 31 Août 2007

    Des policiers chinois sanctionnés après avoir arrêté deux amoureux qui s'embrassaient en public.

    Source: Reuters
    Police et baisers
    Prenez la célèbre photographie de Robert Doisneau, le Baiser de l'Hôtel de Ville. Remplacez les deux tourtereaux parisiens par un couple d'amoureux chinois, et troquez la Ville Lumière contre les berges d'une rivière dans la ville de Jinshi , province du Hunan, République Populaire de Chine, le jour de Qi Qiao Jie , l'équivalent chinois de la Saint Valentin.


    Et ensuite, renvoyez le photographe à la maison pour mettre à la place des policiers en civil.





    A votre avis, que vont-ils faire? Regarder avec indifférence le jeune couple? Détourner le regard en souriant d'un air complice?
    C'est méconnaître la police de l'Empire du Milieu...

    "Comme nous nous embrassions, trois policiers sont arrivés et nous ont séparés pour nous poser des questions. Ils nous ont emmenés au poste de police et ne nous ont pas laissés partir avant que nous n'ayons payé une amende de 5.000 yuan (environ 500 euros)" a raconté la jeune femme inculpée, Xiao Hong, sur le site internet d'un journal local.

    Les nombreuses plaintes indignées dont les internautes ont alors inondé la police locale n'ont pas été inutiles, puisqu'ils ont ainsi forcé les officiels à s'intéresser au cas. Un porte-parole des forces de l'ordre concernées a déclaré: "Les trois policiers ont été punis. Nous n'avons jamais eu à gérer un cas pareil auparavant."
    Le petit ami de Xiao Hong a par ailleurs été remboursé et des excuses lui ont été faites, d'après le journal.

    Ce n'est pas la première fois que les autorités chinoises adoptent un point de vue aussi puritain  envers les démonstrations publiques d'affection. En Octobre dernier, des volontaires offrant des "free hugs" (câlins gratuits) dans une rue commerciale de Pékin avaient également été arrêtés pour être interrogés.

    Espérons que les nombreux couples de touristes amoureux qui ne manqueront pas de venir à Pékin à l'occasion des Jeux Olympiques ne subiront pas un sort semblable de la part de la police chinoise...

    Tags Tags : , , , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :