• Perforation spontanée du sigmoïde ?

    Ce week-end, mon senior a opéré un patient adressé pour douleur abdo aiguë. Un homme, la cinquantaine, sans antécédents, en excellente santé ; lors d'un effort de défécation (il était un peu constipé ces derniers temps, mais sans plus), il a ressenti une violente douleur en fosse iliaque gauche, irradiant rapidement à l'ensemble du ventre.

    Aux Urgences, il présentait une défense en FIG. L'ASP centré sur les coupoles retrouvait un tout petit pneumopéritoine, rien de catastrophique, ainsi qu'un peu de stase stercorale (mais, là encore, rien de majeur). Monsieur P (comme Perforation) a été hospitalisé dans le service en début d'après-midi. En début de soirée, douleurs majeures et gros pneumopéritoine à l'ASP. TDM abdo : un peu de jus dans le Douglas ; en dehors du pneumopéritoine, rien à signaler.
    Mais la perforation était certaine.

    Allez, oust, au bloc !
    Laparotomie exploratrice → perforation du sigmoïde, macroscopiquement sain par ailleurs (pas de Crohn/RCH ni de cancer colique individualisable à l'œil nu).
    Résection modeste (parce que si c'est du cancer il faudra le reprendre de toute façon, et si c'est bénin ou spontané, il faut garder le plus possible de côlon), toilette péritonéale et Hartmann.

    L'anapath est en cours...

    Ce matin, pour ce qui devait être la quinzième fois depuis son arrivée, monsieur P a été interrogé en long, en large et en travers pour retrouver une étiologie possible.
    Pas de constipation fantastique.
    Pas d'antécédents familiaux de cancers coliques ou de maladies inflammatoires de l'intestin. Rien d'évocateur de tout cela à l'interrogatoire.
    Pas non plus de notion de corps étranger intra-rectal (qui aurait pu remonter jusque dans le haut sigmoïde).
    En gros, il va super bien, en dehors du fait qu'il a perforé son sigmoïde en allant à la selle.

    On verra si l'anapath retrouve quelque chose (celle-là, je vais la guetter au courrier !).

    Monsieur P allait bien aujourd'hui, juste un peu mal au dos à cause du matelas. Le drain, une lame, productif juste comme il faut.

    Les perforations spontanées sans aucun substratum pathologique existent, donc qui sait ? Ou alors est-ce qu'il faut chercher du côté des maladies à la docteur House, colites microscopiques etc ? Suspense...




    Diagnosis and treatment of spontaneous colonic perforation: analysis of 10 cases.
    Yang B, Ni HK.
    World J Gastroenterol. 2008 Jul 28;14(28):4569-72.


    Tags Tags : , , , , , , , , , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :