• Mon premier opéré de toute ma vie

    Elle était allongée sur la table. J'avais à la main une paire de ciseaux genre Metzenbaum, mais en plus court, plus pointu, et pas du tout stériles. Et une pince à disséquer qui aurait été plus utile pour arracher les poils de nez.

    En parlant de nez, j'ai plissé le mien. Elle puait.

    Normal, c'était une sardine sèche. En cours de SVT. En sixième.

    Mon incroyable popularité m'avait valu de me retrouver seule face à ma sardine, alors que les binômes et trinômes des tables voisines ricanaient déjà en explosant leur poisson.
    Les explications de la prof avaient été sommaires. Vous coupez derrière la tête, et puis vous découpez le crâne, et puis vous regardez le cerveau et les nerfs optiques.
    La sardine était grasse et glissait. En moins de deux minutes, j'ai eu de jolies gants en graisse de sardine — parfum garanti !

    J'ai coupé la peau et, en tombant sur l'équivalent du foramen magnum, j'ai commencé la grave opération de crâniectomie sardinière. Les os étaient fins et craquaient à peine sous les ciseaux.
    Puis quand j'ai eu fait le tour, j'ai soulevé. Et bingo ! Un encéphale intact, deux nerfs optiques non sectionnés. 
    Les autres avaient salopé leurs sardines ; la mienne était la plus réussie.

    A dix ans, j'étais fière comme un pou d'avoir découpé le plus beau système nerveux de sardine de la classe. 

    Et je le suis encore, oui madame !

     

    Tags Tags : , , , ,
  • Commentaires

    1
    Eule
    Mercredi 14 Juillet 2010 à 12:54
    Félicitation! Une vocation, un don précoce pour ce qui devient votre profession.

    Bonne journée
    2
    mnl
    Vendredi 16 Juillet 2010 à 00:39
    j'adore... comme quoi on laisse quelques souvenirs
    3
    M.
    Vendredi 2 Novembre 2012 à 16:37

    Pour le coup, c'est plutot une dissection. :) J'aime le ton frais et leger de tes billets.

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :