• Manger à l'hôpital

    Manger à l'hôpital est nécessaire. A midi, et puis le soir sur les gardes, bien sûr.

    A midi, la qualité dépend de la taille de la structure (dans mon petit périph, c'est bien meilleur qu'au CHU), et des talents du cuisinier. Ce sont de vrais repas, avec tout ce qu'il faut pour manger équilibré. Sauf que parfois c'est dégueulasse. Faut juste savoir éviter certains plats à la triste renommée (Vade retro, cardes au jus !)

    Le soir, ce sont les restes de midi, avec en plus la possibilité d'improvisation. Pour moi, il existe une règle d'or, et une seule :

    Quand c'est pas bon, mets du ketchup.

    Le goût du ketchup suffit en général à masquer tous les autres goûts, même celui du poisson plus très frais, et celui du rôti de porc au jus qui, dans sa barquette en plastique, m'évoque toujours une victime de ce cher Dexter, un mois après. Avec le « jus » en guise de liquides de putréfaction, la ressemblance est frappante.
    Prenons l'exemple plus ragoûtant d'une barquette de riz sans sel et sans beurre. En absence d'autre assaisonnement, trois dosettes de ketchup rendent ce riz, sec et sans saveur, autrement plus comestible.

    Il faut toutefois intégrer cette règle d'or aux diktats de la nutrition :

    Il faut manger équilibrer.

    Oui, mais manger équilibrer à partir d'ingrédients épars dans le frigo, lorsqu'on dispose d'une durée de vingt-cinq minutes pour se nourrir, et avec une instrumentation culinaire limitée ?
    C'est possible.
    Il est en effet probable que le frigo contienne du fromage industriel en sachets de plastique (guère pire que le saint-nectaire laitier séché sur son assiette à usage unique, très occupé à se fendiller après avoir perdu son goût pour ne pas avoir été recouvert dans le frigo). Ouvrez, non pas quelques cadavres, comme disait le père Bichat, mais le sachet. Coupez le fromage en petits dés, versez-les sur le riz et flanquez tout ça au micro-ondes. Le fromage fondra, se mêlera au ketchup, et, malgré l'aspect plutôt infect du mélange, c'est über-bon (j'en ai encore mangé hier soir).

    Maintenant, mettons que vous ayez de la salade verte sans assaisonnement sous la main, et loin de toute vinaigrette ou sauce salade. En coupant le fromage par dessus, et après un mélange soigneux, vous pourrez rajouter de la moutarde à la préparation, qui se révèlera digne des pires restaurants miteux d'obscures vallées des Pyrénées françaises. De la moutarde, c'est ici meilleur, bien que certains adeptes recouvrent leur salade verte au fromage d'un gros filet de ketchup pour faire glisser.

    Certains, d'après la légende, auraient même rajouté de la salade au riz au ketchup et au fromage (après réchauffage, bien sûr, sinon la salade cuit). Je n'ai pas encore eu l'occasion de tester ce plat complet, économique, et certainement riche en arômes divers.

    Mais toutes ces recettes du système D se basent sur un postulat discutable. J'ai nommé le fait qu'il reste à manger dans le frigo. Parce que parfois (trop souvent) :

    Y'a plus rien dans le frigo, même pas un yaourt !!!

    C'est un cas de figure auquel, statistiquement, tout médecin, interne ou externe, a été, est, ou sera confronté un jour (et plutôt deux fois qu'une).
    Pas de panique ; il reste sûrement du pain.
    L'ennui est qu'il n'y aura ni beurre ni confiture, et que ce sera du pain de la veille, bien dur, prêt à remplacer les matraques des CRS (et parfois sans sel).
    Sache, digne lecteur qui n'a jamais fait de garde, ou qui a toujours eu de la chance avec la bouffe, qu'il est possible de transmuter ce pain ingrat en hot-dog savoureux (ou presque). En faisant réchauffer le pain au micro-ondes (avec une tasse d'eau dans le four pour éviter qu'il n'explose, on n'est pas des barbares de la tèchenologie non plus), puis en le coupant en deux (avec les fameux couteaux d'hôpital qui coupent moins qu'une scie à plâtre) et en le fourrant avec du ketchup et de la moutarde (beaucoup de chaque), un peu d'imagination suffit à manger un parfait hot-dog, digne des meilleurs vendeurs ambulants des rues de New York.

    Tags Tags : , , , , , , ,
  • Commentaires

    1
    Philippe G
    Dimanche 8 Novembre 2009 à 09:27
    Ah ben là... je pense que quelqu'un va devoir lire l'article Nutrition vite vite... quite à faire un nouvel article "Nutrition de la survie" ou une section "Milieux hostiles" ! ;-)
    2
    Dimanche 8 Novembre 2009 à 10:38
    Je te l'avais dit que je suis mauvaise en nutrition... Mais là on ne parle pas la nutrition vraie, mais de la débrouille face à un milieu hostile où l'on risque de mourir de faim !
    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :