• Les tenues

    Comme déjà expliqué auparavant, dans mon ancien bloc, les tenues, il fallait leur courir après. Depuis novembre, nouveau bloc, nouvelles mœurs : chacun dispose de quatre tenues à son nom. Normalement, tu mets ta première tenue au sale le lundi soir et tu la retrouves le vendredi matin, propre, pliée et rangée au-dessus de la petite étiquette qui porte ton nom sur la grande étagère métallique.

    Du coup j'étais contente (notez l'utilisation de l'imparfait).

    J'étais. Ou je fus. Genre pendant quatre jours. Jusqu'à ce que je les mette au sale sans les voir revenir.

    D'abord, elles se sont perdues en réa. Je les y ai retrouvées quand l'une des réa m'a attrapée au vol pour me dire qu'elle avait vu des tenues à mon nom dans leur lingerie et qu'elle n'était pas sûre que je le sache.

    Puis elles sont retournées au sale.

    Puis elles sont revenues dans le service au fond d'un placard que c'est les externes qui les ont trouvées.

    Puis elles sont retournées au sale.

    Puis elles ont disparu de la circulation pendant un mois. L'espace à mon nom sur l'étagère était vide ; pas de nouvelles du front de la réa ni de celui du service. La lingerie savait qu'elles étaient reparties, mais où ?

    Puis un jour, mes yeux se sont portés sur les tenues entassées dans le coin tout en bas de l'étagère, au-dessus de l'étiquette « Services techniques ». Il y avait deux choses blanches qui ressemblaient à des blouses. Qui étaient deux blouses à moi. Et au milieu des tailles 4 et 5 des techniciens grands et poilus, il y avait les quatre tenues taille 1.

    J'ai pas compris comment ces tenues sont arrivées dans le tas, alors que celles de mes co-internes étaient bien rangées sur la même étagère du haut que j'aurais dû occuper. Quelqu'un avait de l'arthrose aux deux épaules ?

    Enfin elles sont reparties au sale, on verra bien où et quand elles reviennent.


  • Commentaires

    1
    Jo
    Samedi 8 Janvier 2011 à 08:50

    Ah les tenues... Quand j'étais en stage en septembre, c'était une galère sans nom pour avoir des tenues. Il n'y avait que des blouses taille 4 et 5 (quand je met du 2 normalement, tu vois le truc), des pantalons taille 1 ou 4 et des tuniques pareil. Aucun taille 2 dans ce service, et la lingerie ne voulait pas entendre parler de nous, il fallait se débrouiller avec ce qu'il y avait dans le service. 

    Youhou! 

    2
    wal
    Mercredi 19 Octobre 2011 à 01:51

    Hey Stockholm, j'ai une petite question. Lestenues de bloc, y'a pas moyen de les acheter quelque part , à sa taille ? Histoire de faire plus simple  Si ce n'est pas le cas ( comme je le soupçonne ), je crois que j'ai trouver mon gagne-pain. Demain, chambre du commerce et j'ouvre mon entreprise de tenue de bloc, toutes couleurs confondues !

     

    Et la spéciale Jimmy Hendrix, la tenue " arc-en-ciel" , oh yeahh baby !

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :