• Les mains des chirurgiens

    Le premier des chirurgiens, dans la mythologie grecque, était le centaure Chiron. Et la racine chir signifie main. On la retrouve, au hasard, dans l'art de la chiromancie.

    Chirurgien est donc établi depuis des lustres en tant que métier manuel.

    J'aime regarder les mains des chirurgiens.

    Chaque paire de mains est différente, bien entendue, mais il y a des constantes. Je ne sais pas si elles sont caractéristiques de la spécialité, mais elles sont là. Sensibles, mais pas spécifiques.

    Un chirurgien a des mains en bon état. Même s'il se bouffe les ongles les week-ends, le résultat final est beaucoup moins pire que chez un médecin névrosé normal. Pour ça, il existe une explication simple : des mains abîmées, ça fait un mal de chien quand on les lave et qu'on les brosse. Et pour peu qu'on utilise une solution hydro-alcoolique au lieu de Bétadine, c'est du feu liquide qui se déverse par chaque micro-plaie.
    Jusqu'à la D2 et mon premier passage au bloc de toute ma vie, j'avais les mains dans un état déplorable, et tout avait échoué pour me faire arrêter de me bouffer les doigts. Huit jours de bloc plus tard et j'étais sevrée.
    Puis un chirurgien a les ongles courts, question d'hygiène. Ongles courts et petites peaux à côté, à cause des brosses : combinaison typique.

    Niveau marques et cals, les mains des chirurgiens en sont dépourvues. Pas de petit cal lié au stylo sur l'annulaire ou le majeur.

    Mais c'est la manière d'utiliser ses mains qui trahi souvent le chirurgien.

    Donnez-lui une paire de ciseaux à papier : il les prendra par le bout des doigts, ne glissant que la dernière phalange du pouce et celle de l'annulaire. Et il appuiera l'index sur le dos de la lame pour guider leur course.
    Donnez-lui un couteau pour la tarte en salle de soins : il amorcera l'incision avec la pointe, puis inclinera la lame pour continuer avec la partie moyenne (NB : catastrophe garantie en cas de clafoutis).

    Et j'en oublie sans doute. 

    Tags Tags : , , ,
  • Commentaires

    1
    Samedi 29 Mai 2010 à 18:44
    Aha, mais c'est tellement évident que des ciseaux, c'est fait pour être employés comme ça, on gagne tellement d'amplitude et de stabilité (ce qui est, on ne le répètera jamais assez, primordial pour ouvrir sa brique de lait).

    Sinon, y'a la fameuse fermeture des poubelles par nœud à une main qui est assez pathognomonique :)

    Par contre, je me suis toujours demandé si la découpe du steak (ou, plus caricaturalement, de la côtellete au barbecue) est aussi modifiée...
    2
    Samedi 29 Mai 2010 à 19:59
    C'est vrai, j'oubliais le nœud mono-main des poubelles !

    Pour le steak, je ne sais pas. Mais je découpe différemment les cailles et les poulets depuis novembre. 
    3
    Dimanche 30 Mai 2010 à 00:11
    si je vous dévoile la contrepèterie (involontaire ?) glissée dans votre texte, acceterez vous de me montrer ou de me donner une ref internet pôur les noeuds à une main ? (vous en parliez dans un bille ancien)
     je sais c'est puéril mais je veux éblouir ma famille si j'arrive à nouer un sac poubele d'une main !
    (le seul stage chir où je n'ai pas pourri la vie du chir c'était dans ma spécialité mais là on n'apprenait pas les noeuds d'une seule main)
    4
    Dimanche 30 Mai 2010 à 09:53
    Marché conclu ! Je dois avoir un pdf quelque part sous le coude pour apprendre à  faire les nœuds ^^
    5
    Dimanche 30 Mai 2010 à 12:39
    J'avais, jadis, fait une vidéo pour ces fameux noeuds (j'espere qu'elle est suffisament claire, suis peut-être un peu trop rapide)... Oui, je suis un commercial sans vergogne qui essaye de vendre son blog à chaque occasion (d'ailleurs, je fait des super promos si vous achetez deux articles marqués d'un point vert et que... Bref).

    <pub>
    http://simonvan.over-blog.com/article-30674006.html
    </pub>
    6
    Mardi 1er Juin 2010 à 08:26
    la contrepeterie est dans la premiere  réponse au comm
    "et je découpe les cailles et les poulets ..." et ça devient  mm un zeugme ( ex  : il baissa sa culotte et dans mon estime ;jean lo up chiflet )
    je m'attaque tres vite à l'étude de la vidéo merci
    7
    Mercredi 2 Juin 2010 à 22:15
    Et je ne l'avais pas fait exprès ! Mon niveau en contre-pèteries est affligeant.

    *Retourne écouter les Deux Minutes du Peuple pour se former à cet art* 
    8
    floriali
    Lundi 31 Décembre 2012 à 21:36
    Je lis votre blog en sous marin depuis quelques avec enthousiasme. Mon père était chir, j'ai toujours trouve qu'il avait de belles mains mais pour la manière de s'en servir, je n'ai pas trop remarque sauf pour l 'ouverture des huîtres :) mais il faut dire que mon père appartient a l'ancienne génération qui ne faisait strictement rien a la maison.sinon j'ai toujours etr impressionnée par sa manière de faire les crenaux au minnimtres près, le compas dans l'oeil vraiment!et saconduite dis traite et en même temps très vigilante.
    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :