• Le Pays où l'on n'arrive jamais (André Dhôtel)

    Prix Femina 1955

    Editions J'ai Lu
    Le Pays où l'on n'arrive jamais (André Dhôtel)
    L'histoire


    Le petit village de Lominval, dans la forêt des Ardennes, n'a pas l'habitude d'être le lieu paisible de la fin d'une fugue... Lorsque le jeune Gaspard Fontarelle décide, presque par instinct, d'aider l'enfant retrouvé à s'échapper à nouveau, il ne sait pas encore qu'il commence alors un voyage qui va le mener des beffroys de Belgique jusqu'aux Bermudes. Il découvre ainsi que l'enfant qu'il croyait être un garçon est en réalité une fille au tempérament de feu, menée par son rêve avec la dureté innocente de l'extrême jeunesse.

    Pour le regard si pur d'Hélène, Gaspard va lui aussi chercher "le Grand Pays", le pays de "Maman Jenny", véritable mère de l'échappée, qui a fuit sa famille adoptive à seule fin de la retrouver... Entraîné par un chevail pie traversé par la foudre, Gaspard va alors commencer un voyage initiatique marqué de mille rencontres d'hommes et de femmes qui, tous, ont cette faille infime au fond du regard, signe de bonté et de folie.


    Mon avis


    Comment être objective envers un roman qui a bercé mon adolescence ? Le Pays où l'on n'arrive Jamais est de ces livres que l'on n'oublie pas, car ils vous marquent à tout jamais. André Dhôtel nous berce de mots et nous emmène avec simplicité dans cet univers d'enfance et d'idéal qui baigne son livre... De visite en Belgique, je n'ai pas entendu de simples cloches au sommet du beffroy de Brughes, mais cette mélodie céleste qu'il nous décrit. Et les forêts me paraissent bien plus riches depuis qu'André Dhôtel m'a fait visiter la forêt des Ardennes...

    Le Pays... est un texte enchanteur, d'une profonde richesse, tant par son style, infiniment travaillé, que par les images conjurées, qui sont autant de visions sorties tout droit d'un rêve. Et les thèmes qu'il aborde avec tant de poésie - la liberté, le voyage, la recherche des racines et l'amour simple - sont, par la manière dont ils sont traités, un hymne à l'innocence et le chant d'une liberté sauvage.
    Sans mièvrerie aucune, Le Pays où l'on n'arrive Jamais ressucite un monde d'enfance perdue, où les rêves prennent corps, et où les évènements nous entraînent contre notre volonté vers toujours plus de surprises et de nouveautés. C'est un univers baigné d'une lumière d'innocence, où les artistes de rue sont en réalité des sages, et les pays des endroits d'une beauté neuve et familière.
    Chaque pas sur ces routes entraîne vers une nouvelle découverte, et les carrefours se prennent au hasard, puisqu'il s'agit d'un voyage sans but et d'une errance étonnée vers ce pays de l'enfance retrouvée que nous n'atteindrons jamais.

    Tags Tags : , , , , , , ,
  • Commentaires

    1
    club 35
    Mardi 4 Septembre 2007 à 12:26
    J'ai étudié ce livre en cours de français. ça devrait être en 6e ou 5e, je ne sais plus trop. Bien que ne me rappelant plus vraiment du contenu du livre, c'est le seul, étudié en classe dont je me souvienne comme m'ayant vraiment plu.
    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :