• Le mouvement chez Léonard de Vinci

    Dominique Le Nen, e-mémoires de l'Académie Nationale de Chirurgie 2008 7(1) :13-20

    Résumé

    Le mouvement chez Léonard de Vinci se traduit dans ses études anatomiques et dans sa peinture par une volonté de montrer la Nature, la vérité du corps, la dynamique de la vie. Dans le domaine de l’anatomie, Léonard de Vinci s’est particulièrement passionné pour le mouvement de la prono-supination dont il a parfaitement saisi le mécanisme et qui sera seul étudié dans cet article. Et avec autant de talent, il traduit maintes fois le mouvement dans ses dessins, ses peintures ou encore dans bien des passages de ses notes.

    Le rapport existant entre l’anatomie et la peinture, propre à la Renaissance, prend chez Léonard de Vinci une forme et une signification particulières, que l’auteur tente d’analyser. Il n’existe aucun lien apparent entre ses planches et ses oeuvres peintes, la sobriété anatomique de ses peintures s’opposant à la sobriété artistique de ses planches. Pourtant, Léonard de Vinci a la même façon de les d’appréhender, et dans la lignée directe de Leon-Battista Alberti, il enseigne notamment que l’anatomie doit être connue du peintre pour parfaire son oeuvre.
     

    Mots clés

    Anatomie, biomécanique, Léonard de Vinci, peinture, main.


     

    A lire ici

    Tags Tags : , , , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :