• ... dans ce monde de brutes :

     

    Je vous mets au défi de regarder cette vidéo sans sourire !


    votre commentaire

  • 2 commentaires
  • Quand on dit qu'à l'Eurovision, la musique, c'est de la merde, c'est qu'on a oublié la performance des représentants de la RDA en 1979.

    Moskau. Par les Dschinghis Khan.

    La propagande d'état n'a jamais, dans toute son histoire, produit de chanson aussi hilarante :

     
    Nous avons donc des Allemands qui essayent, avec une bonne volonté déconcertante, de refaire les Chœurs de l'Armée Rouge, mais avec le budget et le sens de l'esthétisme d'une kermesse de village. Comme une bonne partie des films de Nanarland, c'en est tellement mauvais qu'on touche au génie, les extrêmes s'attirant par une loi étrange, mais toujours vérifiée.

    Moskau est devenu un mème, sur Internet, à la manière de Yatta et de Numa numa. Une explication à ce succès ? D'abord, les costumes en satin bon marché avec les styles capillaires de l'époque. Puis la chorégraphie, bien sûr. Les Cosaques n'ont plus qu'à bien se tenir, la relève est arrivée, voici les maîtres du kazatchoc et de son pas le plus célèbre, j'ai nommé la prisiadka. Comme ce sont des maîtres, ils ont tout mélangé à la sauce cliché pour danser comme des pieds.
    Mission accomplie !

    Tiens, c'est à regretter que le mur de Berlin soit tombé... 

    1 commentaire
  • Les Monty Pythons sont en très grande forme pour nous narrer l'histoire de ce mot versatile et charmant (et ce, malgré les phottes d'aurethografe de l'auteur de la vidéo) :

     
    J'aime bien l'expression Fuck it, I'm going home. Elle a du style. 

    Fuck it I'm going home

     

    1 commentaire
  • Mea culpa, je suis mauvaise en immunologie. En D1, j'avais trouvé rigolo de faire des schémas de toutes les couleurs, mais depuis, j'ai oublié, et j'ai trouvé ça rébarbatif dans les bouquins.

    Mais ce court métrage a suffit à me faire reconsidérer la chose :

     
    Et donc, les immunosuppresseurs, c'est la police politique, bras armé de la junte de l'organe greffé ?  

    votre commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique