• La Saint-Valentin

    C'est dans dix jours.

    La Saint-Valentin, c'est la période des prix discount pour aller à Venise voir le Carnaval ; pour aller au soleil à la Guadeloupe ou aux Seychelles et, éventuellement, aller écouter Gheorghiu à Pleyel (sauf que ce n'était pas prévu le 14 et qu'elle a annulé pour raisons de santé de toute façon) - à deux. Non, parce que tout seul, c'est nib. Les célibataires ont le droit de payer plein pot - et ça fait d'autant plus mal en période post-soldes qu'on avait pris l'habitude des réductions. Cette discrimination est intolérable.
    Enfin, on ne va pas refaire le monde aussi facilement, hein. Le jour où les célibataires auront des réductions pour la Saint Valentin, les démocraties africaines seront devenues des modèles de stabilité et de prospérité.

    Ce qui est particulièrement exaspérant pour le célibataire moyen à cette période de l'année, c'est cette débauche de sucre candi qui englue soudain le monde. Passe encore d'écouter les demi-couples faire leur liste de projets, mais vous avez vu les vitrines ?! A côté, Disneyland, c'est le modèle du bon goût !
    Entre les boutiques de lingerie qui exposent des modèles froufroutants de dentelles et de noeuds-noeuds rouge vifs à la con, les chocolatiers qui ont jeté tout moule n'étant pas en forme de coeur, les libraires qui ressortent côte à côte Barbara Cartland & Cie et le Sexe pour les Nuls - les centres villes deviennent des endroits tout à fait infréquentables.
    Quand on a évité les étalages de DVD à regarder à deux, les piles de CD de slows et les pubs pour aller voir les Pyramides en namoureux et qu'on rentre chez soi, qu'on s'assied à son bureau et qu'on regarde ses mails... Le spam a ressorti les petits coeurs et vous avez trois pourriels de magasins de mode et de deux coiffeurs qui vous invitent à passer chez eux avant de rencontrer l'être aimé le quatorze au soir (et sans réduction pour les coiffeurs).
    Puis vous allumez la télé, et là aussi, on parle de la Saint Valentin sur les plateaux de Ruquier et autres émissions habituellement intéressantes.

    Du coup, vous décidez de ressortir et d'aller vous balader. Mais toutes les femmes que vous croisez dans le tram sont au téléphone avec Meilleure Amie (elle en a, du boulot, celle-là ! si elle se faisait payer à l'heure...) et gloussent comme une soprane qui a trop bu, et qui a parié qu'elle pouvait chanter le Requiem de Verdi en se brossant les dents. Et quand elles ne gloussent pas, vous profitez de leurs plans pour la soirée avec l'être aimé. Le petit repas aux chandelles qu'elles vont cuisiner au cas où il n'ait pas réservé de restaurant. La position n°74 qu'elles vont sûrement essayer - une variante de la 73bis améliorée (où, comme chacun sait, la femme est debout dans la cuisine tandis que l'homme est assis devant la télé. L'élément de variation est que, dans la 74, la femme laisse la vaisselle en foutoir jusqu'au lendemain matin avant de s'en préoccuper).
    Décidément, le tramway n'est plus un endroit décent.
    Et les rayons des langues étrangères de la FNAC non plus - le vendeur psychote longuement avec son copain du rayon bédé pour savoir s'il emmène sa chérie au ciné avant de la sauter ou pas.

    Non, la première moitié de février est une période particulièrement exaspérante pour les célibataires ostracisés. Il n'y en a plus que pour les couples qui roucoulent de roucoulantes roucoulades comme dans les films américains avec Gwyneth Paltrow dedans.

    Et du coup, je vous présente mon 13 Février idéal :


    Vous possédez une ancienne version du plugin Flash !
    Téléchargez-le gratuitement et rapidement en cliquant ici : http://www.adobe.com/shockwave/download/download.cgi?P1_Prod_Version=ShockwaveFlash&Lang=French&P5_Language=French


    Pourquoi, me direz-vous ?
    Parce que d'abord c'est beau.
    Et parce que l'amour ne se murmure pas, il se hurle*.



    Bonne Saint-Valentin  à tous !

    *(c) Lena

    Tags Tags :
  • Commentaires

    1
    Jeudi 7 Février 2008 à 21:09
    Pareil ! Mort à la Saint Valentin
    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :