• La faute

    J'ai fauté. Au bloc, ce qui est pire.

    C'était une prothèse intermédiaire de hanche ; je tenais le pied sous mon aisselle, articulation luxée, pendant que Chef-Chéri tanquait la prothèse dans la diaphyse.

    Le pied a glissé, j'ai voulu le repositionner.

    Avec le genou raide d'arthrose, ça a fait ressort, et le patient m'a filé un gros coup de savate en plein dans la face. Et d'une ça m'a sonnée, et de deux c'était sur le masque pas stérile.

    Bonjour la faute d'asepsie !


    Tags Tags : , , , ,
  • Commentaires

    1
    Dimanche 13 Mai 2012 à 13:34

    Une faute d'asepsie sur le pied pendant une chir' de hanche ? C'est pas trop grave, non ?

    2
    Dimanche 13 Mai 2012 à 13:43

    Et ça va, le chir n'est pas mort sur le coup en voyant ça, il n'a pas pété son ulcère?

    Le point positif c'est que t'es toujours en vie pour en parler...

    3
    Dimanche 13 Mai 2012 à 13:43

    La faute au pied poite qui glisse, c'est sûr. Qu'aurais tu pu faire de toute façon. J'imagine que ce genre de choses doit arriver le moins possible mais qu'inévitablement, ça arrivera d'autres fois...Et qaund tu seras cheftaine-crainte tu pourras fusiller les internes à qui ça arrivera!!!

    4
    Zorgglub
    Dimanche 13 Mai 2012 à 13:47

    Tu as fini emballée dans un champ ?

    5
    Cathwi
    Dimanche 13 Mai 2012 à 13:51
    Cathwi

    Quand j'étais externe, je me suis essuyé le front pendant une PTH... c'est en voyant la tête du Chef-pas-Chéri que j'ai pâli et pu simuler un malaise vagal...

    6
    Dimanche 13 Mai 2012 à 15:30

    Le matériel était en place, vous avez certainement pu fermer sans que la faute ait pu prêter à conséquence. Mais bon, c'est à ce genre de détails que l'on voit que non, l'orthopédie n'est pas le thoracique! ;)

    Quant aux railleries éventuelles que tu t'attends à subir par la suite, sois d'ores et déjà rassurée. Personne ne le fera. Car si je compte bien après le passage du chef, tu devrais donc présenter deux yeux au beurre noir. Et sais-tu ce que l'on dit à une fille dans cet état?

    Plus rien, on ne lui parle plus. Après deux tentatives d'explications infructueuses, c'est inutile.

    Allez, courage! Plus que six mois à tenir! ;) 

    7
    medulla
    Dimanche 13 Mai 2012 à 17:17

    faute d'asepsie ? Je dirais surtout accident du travail...

     

    8
    Dimanche 13 Mai 2012 à 18:07

    Les orthos ne t'ont pas attachée à un totem, enduite de miel en attendant que les fourmis se chargent de toi?

    9
    Eule
    Lundi 14 Mai 2012 à 18:54

    Erreur est humaine, et celle-ci ne vous arrivera surement plus jamais.  Sûrement. celaarrive aussi à des "Chefs" ou au moins cela leur est arrivé dans leur début.

     

    Allez courage pour la suite, tant que le patient (et le médecin)  s'en sort tout va bien.

    Bonne soirée

    10
    LouiseA
    Lundi 14 Mai 2012 à 20:15

    dans la série "oups" : un radiothérapeute se lavant consciencieusement les mains à la béta.. pour se les essuyer avec le rouleau du sas... certes, la gynéco cest "cracra" mais quand meme ;) 

    bon courage pour ce semestre "loin des tiens"

    11
    Lazuli66
    Lundi 14 Mai 2012 à 23:05

    Me suis fait la même reflexion que Fourrure (comm 1). Peut-être une tournure d'esprit typique des vétos ?

    12
    Lundi 14 Mai 2012 à 23:17

    Mais comme vous êtes méchants avec les orthos ! Ce sont des êtres humains, ils m'ont même pas grondée ;)

    Chef-Chéri a survécu. En fait, il était tellement occupé à cogner sur la prothèse pour corriger l'antéversion et râler contre le ciment qui prenait trop vite que je suis pas sûre qu'il ait tout suivi !

    De toutes façons il faut bien qu'ils me parlent pour que je m'occupe du côté non-orthopédique des patients du service ^^

    13
    Mardi 15 Mai 2012 à 17:41

    Je confirme : Accident du Travail avec traumatisme de la face comme dommage physique et risque de syndrôme dépressif post traumatique (anxiété, regrets, phobie du bloc, culpabilité, troubles du sommeil...) comme dommage subjectifs psychiques + faute inexcusable de l'employeur (chef-cheri) qui n'a pas prévenu de ce risque connu et déjà vécu au moment ou il insèrait sa prothèse.


    Quelques jours d'arrêts de travail puis reprise en Aptitude Aménagée (restriction de Bloc pendant quelques temps).


    Je plaisante bien sûr !!!

    14
    Mercredi 16 Mai 2012 à 10:43

    Ah ah ah l'accident de travail !

    Le nombre de fois où ça m'est arrivé... mais comme externe, alors on pouvait gueuler un peu plus sur moi, et ça me passait encore plus au dessus...

    Mais ils ont fini par comprendre que je pouvais pas tenir toute une PTH sans faire un malaise, y'avait toujours un externe de rechange derrière moi.

     

    15
    Mercredi 16 Mai 2012 à 22:30

    Oups! Bon, tout le monde est vivant non? Bon courage pour la suite!

    16
    jube Profil de jube
    Samedi 19 Mai 2012 à 20:38

    J'espère n'avoir assommé personne quand on m'a mis la PTH.

    J'en serais toute confuse.

    Courage pour la suite!

     

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :