• La Chine veut contrôler la sélection du Dalaï-Lama

    Samedi 1er Septembre 2007

    La Chine communiste a introduit de nouvelles règles dont le but semble de contrôler la sélection du prochain Dalaï-Lama.

    Source: bbc.com
    La Chine veut contrôler la sélection du Dalaï-Lama

    Alors que le présent Dalaï-Lama dérange toujours autant la Chine en militant pacifiquement pour l'indépendance de son pays, sous la domination chinoise depuis 1949, le gouvernement de Pékin, qui gouverne la région, a imposé une nouvelle loi lui donnant le dernier mot en matière de réincarnation...

    Bien que cette nouvelle réglementation ne mentionne pas le nom du chef spirituel tibétain, elle empêchera ceux qui l'ont suivi en exil de choisir sa réincarnation et, ainsi, le nouveau Dalaï-Lama.

    "Aucune organisation ou personne étrangère n'influencera ni ne contrôlera la réincarnation des bouddhas vivants [moines éminents]", explique l'un des articles de la nouvelle loi, qui précise également que toute réincarnation devra être approuvée par les différents niveaux du gouvernement de Pékin.
    Dans le cas des moines les plus influents, qui inclueraient donc le Dalaï-Lama, le cabinet du gouvernement devra donner son approbation. Les représentants de l'Administration des Affaires Religieuses chinoises ont refusé de préciser si le chef spirituel tibétain était visé par cette législation.

    Mais il semble que la Chine cherche à contrôler la sélection du prochain Dalaï-Lama, après le décès de l'actuel, âgé de 72 ans.


    Tags Tags : , , , , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :