• L'été à l'hôpital

    C'est de la merde.

    D'abord parce que la moitié des gens sont en vacances. Ce qui, traduit, signifie deux fois plus de boulot pour ceux qui restent. Enfin moins, vu que des lits ferment. Ce qui décuple les emmerdements pour caser un patient arrivé en urgence. Ce qui ramène le temps de travail à sa durée habituelle, en fait.

    Et puis, il fait chaud.
    C'est bien simple, le seul endroit vivable, c'est le bloc. Clim à 21° dans le bloc en général, abaissée à 19° en salle — c'est bon. Même si en sortant on a l'impression d'entrer dans un hammam. 
    Dans les couloirs, il fait 30°.
    Dans la salle de staff, il fait 32° (staff présenté en débardeur et sans la blouse, namého, déjà que la chaleur m'a fait perdre des neurones, il faut rafraîchir les circuits imprimés dedans ma tête).
    Dans les bureaux de consult, il fait 35°.
    Dans les chambres, il fait au moins 40°, et je vous raconte pas quand il faut se mettre la casaque et l'armure stérile. 
    A l'internat, il fait 21° avec la clim et on mange des salades avec des merguez froides 55° dans la salle de bouffe, et le bon bœuf bourguignon dans les assiettes, il fait plaisir à tout le monde. Inutile d'essayer de manger après treize heures, il n'y aura plus que des patates bien chaudes avec la dinde sauce hongroise, vu que tout le monde aura bouffé des entrées à la place. Et que la cuisine n'a pas prévu trois entrées pour tout le monde.

    Puis là, cette fin de semaine, en plus, les gens se sont affolés. Tous les services ont demandé quinze mille avis, sans doute avant que celui ou celle en charge de ce patient-là bien précis ne se casse deux semaines sous des climats plus cléments où, s'il fait chaud, on peut toutefois piquer une tête dans une piscine.
    Salutation spéciale, d'ailleurs, aux orthopédistes ayant appelé pour un pneumothorax dans la semaine. C'est dommage que le bord de la scapula se soit fait passer pour un décollement. Vous êtes magiques, ça change des patients de réa :) (NB : Mimi, pas taper).

    Et puis, avec la chaleur, les patients vont pas bien. Ils ont chaud (tu m'étonnes, même aux trois-quarts nus dans les lits, ils fondent), du coup ils se fatiguent, puis ils n'arrivent pas à tousser, puis ils s'infectent. Et puis ils se lyophilisent, pour arranger les choses. 

    Et puis, je ne sais pas si je l'ai mentionné, mais il fait chaud. Une blouse, ça tient chaud. Et il faut s'habiller de manière semi-décente (par exemple, pas de combo débardeur/short/tongs). Et seigneur qu'est-ce que ça tient chaud. Quand on est en salle de soins, ou dans les bureaux, on peut tomber la blouse. Mais en consult ! Mais à la visite ! Il faut la blouse, et puis rester debout et tout. Grrr. 

    Non, l'été à l'hôpital, ça n'est pas agréable. Sauf, comme déjà mentionné, au bloc opératoire, bien sûr. 

    Tags Tags : , , , ,
  • Commentaires

    1
    Dimanche 4 Juillet 2010 à 12:20
    ... ou à la morgue. (je parle pour les soignants bien sûr)

    Souvenir ému du mois d'août à l'hosto l'année dernière, déjà nous  (l'équipe) n'étions pas très frais, mais alors les patients... j'étais en gériatrie en plus. On a fait de grosses économies de Lasilix, on n'avais même plus besoin de les diurétiser....
    2
    Eule
    Dimanche 4 Juillet 2010 à 12:44
    Ces températures ne sont pas agréables pour personne. L'hospitalisation pendant l'été est un cauchemar pour tous.

    Allez haut le couer et bon courage, un jour il fera plus frais!

    Bon dimanche
    3
    *Mimi* (si, si)
    Dimanche 4 Juillet 2010 à 18:19

    Tu peux balancer tranquillement, moi à la base je veux pas faire ortho...! Tu as trouvé le mot juste : les ortho, ils sont "magiques" , bidonnades assurées avec eux... Quelle que soit la raison...

    Ma parade anti-chaud : remplacer le t-shirt/blouse par un haut de pyjama de bloc. On voit tout de suite que tu n'es pas un civil, ça prend l'air de tous les côtés... Et les jours de chance, y'a des poches pas percées. Et le stétho, hop, autour du cou à la John Carter ! (ok, Susan Lewis)

    En revanche chez nous, qui dit mini-hôpital vétuste dit clim pourrie au bloc. Autour de 25° : les anesth sont ravis mais ils sont les seuls. Tablier de plomb + casaque + scialytique dans le cou... On ressort avec 2kg en moins et des cernes jusqu'à mi-joues à chaque fois... 

    (PS c'est normal que ton blog ne veuille plus de moi ? Il me dit que mon pseudo est déjà utilisé par qqn, le problème c'est qu'il ne comprend pas que c'est moi le qqn...)

    4
    Dimanche 4 Juillet 2010 à 19:51
     @ Gélule : j'ai rien contre les morgues, sauf peut-être l'odeur ? Mais ah là là, la gériatrie en été, ça doit être fun, les longs séjours doivent se vider...

    @ Eule : c'est bien vrai tout ça !

    @ Mimi : et l'usage unique dans tout ça ? Ça doit donner de la marinade d'interne cuite à l'étouffée... Toutes mes condoléances pour le bloc à 25°, ça doit être intenable ! (Pour le pseudo, il doit falloir te connecter, ça se passe sur la petite barre en haut de l'écran) 
    5
    Dimanche 4 Juillet 2010 à 22:57
    M'en parle pas de la chaleur, en ce moment on a beaucoup de signalements d'incidents transfusionnels qui n'en sont pas car les patients se sentent mal pendant/après/bien après les transfusions.
    On fait des bactérios à gogo sur les poches de sang, toujours négatives.

    En gros, vivement qu'il fasse plus frais, ça fera moins de boulot! ;-)

    (j'me présente quand même, Emilie, laborantine à l'efs, je te lis depuis un petit moment mais je n'ai jamais commenté)
    6
    Dimanche 4 Juillet 2010 à 23:59
    Je sors d'une garde à l'USIC (qui est en cours de rénovation ici), et je dois dire que par rapport aux autres services, c'est bien plus agréable puisqu'ils y ont installé la clim.
    Une oasis de fraicheur dans un monde de brutes...

    Sinon, 25°C dans le bloc, c'est hard ! 
    7
    Lexo
    Lundi 5 Juillet 2010 à 20:49
    Chez nous c'est climatisé, le pied :)
    Sauf dans un bloc spécial patients fragiles, où le chauffage est à fond .. T'en sors tu changes ta tenue, l'horreur.

    Sinon le combo jupe+Tshirt c'est pas mal sous la blouse ;)
    • Nom / Pseudo :

      E-mail (facultatif) :

      Site Web (facultatif) :

      Commentaire :


    8
    Lundi 5 Juillet 2010 à 22:13
    @ mesjolieschoses : tu m'étonnes ! déjà qu'ils ont 8 et demi de systolique à tout casser, de base, avec la chaleur...

    @ l'apprenti docteur : réa climatisée, ça doit être bon aussi. Et le bip-bip des respirateurs te bercera dans la fraîcheur artificielle !

    @ Lexo : rha, des services climatisés, tu me vends du rêve, là... Même en jupe, sandalettes et T-shirt j'ai trop chaud. Même en robe bain de soleil. J'ai pas encore essayé le bikini, mais si ça dure, c'est un risque. Mais le chauffage à fond dans un bloc, ça doit être épouvantable !
    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :