• Jour de pluie

    Il a plu, l'autre jour ; de larges gouttes ont crépité le jour durant - et la nuit - sur les toits et sur les feuilles. Les flaques piquetées d'étoiles sombres reflétaient un ciel de craie, strié d'ardoise. Et les nuages qui y roulaient se sont vidés de leurs larmes par-dessus la campagne et la ville, on aurait pensé qu'ils ne finiraient jamais...
    La pluie et le brouillard se pressaient aux vitres, étouffant le pays, moite et frais sous l'averse ; les feuilles d'automne retrouvaient sous l'eau céleste la moire de l'été parti... et, tout ce temps, les gens se pressaient.

    Capuches relevées, cols remontés et serrés, avançant avec prudence entre les flaques, les gens avançaient, mouillés et grincheux, le champignon instable d'un parapluie épanoui par dessus leur tête. Seuls les enfants semblent apprécier la pluie, sautant à pieds joints dans les flaques, trouvant belle l'hypnotique régularité du crépitement des gouttes sur la vitre des mares des caniveaux. Les chiens, selon leur espèce, aiment ou détestent... Du caniche au labrador, les avis diffèrent, mais la pluie ne les laisse pas, eux non plus, indifférents.
    Seuls les chats sont égaux envers la pluie. Les gouttes ont beau danser et mouiller, les chats vont, seuls et fiers... Par principe, la pluie - cet élément trivial et incertain - ne les touche pas. Ruisselants des moustaches à la queue, les chats vont, tête droite et marche précautionneuse, évitant avec soin les flaques qu'ils prétendent ne point voir.

    Et j'ai vu un énorme matou blanc, dont les flancs trempés se mouchetaient de boue, un maître-chat comme il ne s'en trouve pas un par mille portées, assis, serein, sur un poteau bordant un jardin...
    Car, les yeux fermés sous les trombes d'eau, paisible comme un moine bouddhiste, il pensait.

    Tags Tags : , ,
  • Commentaires

    1
    visiteuse de l'e-car
    Mardi 25 Septembre 2007 à 19:49
    Franchement c'est un vrai plaisir de te lire: un texte écrit corectement sur un blog c'est rare!!
    2
    Mercredi 26 Septembre 2007 à 17:26
    Juste pour répondre à Visiteuse (oui, je suis mal élevé, je fais comme chez moi alors que c'est même pas chez moi ici): c'est rare, peut être, mais pas sur ce blog.
    Sinon, je passe sur mon envie de faire un jeu de mot à la con sur la paisibilité des moines pour ne retenir que la tranquillité du texte.
    3
    Mercredi 26 Septembre 2007 à 18:19
    Tant que c'est pour dire des gentillesses, Marcellus, tu n'as pas à avoir peur de parler  ! Et tu peux toujours essayer ton jeu de mots, s'il est bon...
    4
    Jeudi 27 Septembre 2007 à 06:48

    Non, je l'essaierai pas, il est mauvais ET approximatif !


    5
    russlena
    Vendredi 28 Septembre 2007 à 20:05
    tu ne m'"as pas vue en vélo sous la pluie... ça c'est de la méditation!!! ;)
    6
    Vendredi 28 Septembre 2007 à 21:49
    Mais tu n'es pas le gros chat blanc qui vient visiter mon jardin... ou alors tu m'aurais menti sur ta vraie nature ?!


    7
    camille.rémy
    Vendredi 2 Novembre 2007 à 15:17
    c bo O_o jadore
    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :