• J'accuse (les marchands de lits)

    Je suis en train de déménager. Comme je n'ai pas de meubles, l'opération consiste à aller dans les magasins (entendez Conforama), choisir un truc, payer, et le ramener dans mon chez moi à moi. C'est ce que j'ai fait pour la table de la cuisine, les chaises de la cuisine, le canapé, l'étagère du salon, le bureau, la chaise de bureau, et le porte-serviettes de la salle de bain.

    Puis j'ai voulu acheter un lit, parce que dormir par terre, bof.

    Je me voyais déjà en haut de l'affiche disais déjà que je prendrai un lit avec une tête de lit noire, ou alors avec une tringle pour accrocher un coussin que c'est chouette, ou alors un truc un peu incurvé über design, ou alors etc etc. En 90, parce que caser un lit deux places dans mon 27 mètres carrés, ça me dit moyen. Pas envie de devoir l'enjamber à chaque fois pour aller aux toilettes, puis comme je suis célibataire, hein !
    Je vais donc au rayon des lits. Il y a des tas de lits deux places beaux comme tout, juste comme je veux dans le style que je veux, mais en deux places.

    Alors j'ai cherché le rayon des lits une place.
    C'est celui des mômes.
    Vous voulez un lit largeur 90 ? Il faut aller le chercher au milieu des putain de lits Barbie et camouflage. Il faut se farcir les lits en forme de bagnole, ceux avec des draperies genre princesse à la con, ceux avec des têtes d'aliens dessus, ceux avec mon petit poney, ou des décalcomanies débiles. Il faut zigzaguer entre les lits superposés, les lits Spiderman, les lits Disney, et j'en passe et des meilleures. Et quand vous trouvez un cadre de lit tout simple, sans fioritures, et passablement agréable à l'œil, il est à trois centimètres du sol, pour ne pas que le gosse se fasse mal en tombant.
    Pscha !

    Quoi, on n'a pas le droit d'être célibataire et d'avoir un PETIT appart ?
    C'est quoi cette discrimination à la noix, cette merde qui renvoie les célibataires heureux avec les chiards ? 
    Tout le monde doit être en couple, c'est ça ?

    Non à la norme sociale ! Célibataires, et fiers de l'être, namého ! F1 bis, et fiers de l'être, morbleu !
    Révolution ! Que l'Armée Rouge écrase les vendeurs de lit néo-ségrégationistes !

     
    (Désolée pour le pétage de plombs, mais les astreintes, ça fatigue le cerveau...

    Tags Tags : , , ,
  • Commentaires

    1
    Mardi 11 Mai 2010 à 23:21
    Célibataire aussi, mais j'apprécie mon lit de 140.
    Bon il se trouve que j'ai la chance d'avoir la place de le caser dans ma piaule.

    Mais c'est vrai que j'associe plus les lits 1place au fait d'habiter chez les parents que d'être célibataire.
    2
    Mercredi 12 Mai 2010 à 10:00
    et la solution banquette BZ ou clic-clac pour 27M² c'est une bonne idée non ?
    3
    Mercredi 12 Mai 2010 à 18:23
    @ 1 ESI : Non, je me pince les doigts dans les clic-clacs, ça me saoûle ^^

    @ div : si tu arrives à faire entrer un lit de 140 dans ma chambre tout en gardant la place pour un bureau et une armoire, ainsi que le libre passage pour les toilettes et la SdB, je te propose pour un prix IgNobel. 
    4
    Jeudi 13 Mai 2010 à 00:23
    En effet je te plains ça doit être bien déprimant!
    Et sinon tu as pensé aux lits que tu accroches au plafond et que tu descends, ou alors un lit en mezzanine comme ça tu as un lit assez grand et pas trop mal avec de la place en dessous pour caser le reste!
    Bon courage dans ta quète du lit, objet au combien important, surtout après une garde épuisante!
    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :