• FM

    Pas mal de Chefs-Chéris aiment écouter la radio au bloc, la musique aidant à se concentrer. Je ne me prononcerai pas là-dessus, même si je préfère le silence en salle.

    La radio est souvent choisie par l'opérateur mais, régulièrement, c'est quelqu'un d'autre qui règle le poste et sélectionne la station. Et il y a une station (RFM pour ne pas la nommer) que, quand tu l'as eu deux jours de suite, tu ne sais pas s'il faut rire, vomir ou pleurer. Chef-Chéri a notoirement demandé à ce qu'on lui apporte un seau, parce que RFM lui collait la nausée.

    Qu'on se mette d'accord, j'aime bien, à dose raisonnable, une fois de temps en temps, certaines chansons de Christophe Willem, Zazie ou Céline Dion.

    Mais, non seulement RFM semble avoir décidé de ne passer que les mauvaises chansons de Willem, Zazie, Dion, Goldman, pour boucher les trous entre Yannick Noah, Francis Cabrel, Marc Lavoine, Christophe Maé... Vous voulez que je continue ?

    Je hais cette radio.

    Enfin, c'est guère mieux que RVA — là, on a juste l'impression d'être à une soirée internat. C'est Lady Gaga, les Black Eyed Peas, Lady Antebellum, Superbus, enfin c'est mieux, mais ça me donne pas du tout envie de travailler. Et qui a envie d'écouter Lady Gaga avec une alcoolémie nulle ? Dans ces conditions, c'est über triste.

    Après, Nostalgie, il suffit que ça date de plus de dix ans pour qu'ils le passent, sans faire le tri entre le bon et le mauvais. Hélas. On peut aussi bien se retrouver avec un bon vieux rock qu'avec de la soupe pas fraîche périmée depuis vingt ans (et il y a malheureusement plus de soupe que de tubes vintages de qualité).

    Radio Classique, je ne supporte pas, parce que j'écoute la musique au lieu de me concentrer sur l'intervention. Non mais franchement, se concentrer avec le Rach 3 dans les oreilles ?
    Juste pas possible.
    Ça vaut aussi pour ça. Et ça. Et ça

    France Bleu, c'est de la musique de centre commercial qui bourdonne dans les oreilles. Peut-être le moins pire du lot, sauf que du coup l'ambiance bruyante me donne mal à la tête.

    Si la parole est d'argent, le silence est d'or.


    Tags Tags : , , , ,
  • Commentaires

    1
    Mercredi 23 Mars 2011 à 07:06
    Epione

    Dans le bloc où je suis en stage, il y a des stations pour iPod. Du coup, les chir écoutent leur musique (plutôt bonne en général) ...

    2
    Mercredi 23 Mars 2011 à 21:14

    J'ai vu ça une fois. Le chir a passé du Johnny pendant toute l'intervention ; il n'a pas ramené la station le lendemain, parce que les infirmières et les anesthésistes ont menacé de la flanquer dans le bac jusqu'à ce que court-circuit s'en suive.

    3
    Un ancien
    Mercredi 23 Mars 2011 à 22:17
    L'avantage avec la musique au bloc c'est que
    1) ça détend globalement : le geste est plus précis et l'intervention plus harmonieuse. On a tendance a mieux supporter les petites misères techniques.
    2) moins besoin de parler (ça vaut aussi pour les panseuses) donc globalement ambiance plus sereine.
    3) si l'anesthésiste n'est pas sage il a droit à Wagner. Si il y a Bach il vient bien moins souvent en salle. Quand il se tient bien Mozart le récompense. J'en suspecte même certains de venir en fonction du programme musical du jour.
    4) les malades sous rachi aiment bien.
    5) les malades aiment bien s' endormir en musique (mais éviter les Requiems même s'ils sont sublimes... on ne sait jamais).
    6) leur faire choisir la musique : ils aiment bien mais les choix sont parfois assez stupéfiants : j'ai fini par renoncer n'ayant pas dans l'Ipod l'œuvre intégrale de Tino Rossi, de Cheik Khaled ou des pièces de ghuzeng
    4
    Mercredi 23 Mars 2011 à 22:36

    L'ennui, c'est qu'un bloc c'est déjà vachement bruyant, avec les scopes (lynchez le mec qui a eu l'idée de mettre un bip-bip à chaque QRS !), l'aspi, le bip du BE... Je comprends que la musique aide beaucoup de gens à se concentrer ; quand je suis chez moi dans un environnement silencieux avec quelque chose de minutieux à faire, je me mets toujours de la musique dans les oreilles (en général un seul morceau en boucle, d'ailleurs). Mais au bloc, la radio... J'ai du mal.

    5
    **Mimi** Profil de **Mimi**
    Jeudi 24 Mars 2011 à 01:09

    Chez nous aussi c'est l'Iphone du chef sur sa petite station. On fait des découvertes stupéfiantes... 

    La musique country sur la coarctation de l'aorte, je me suis dit tout le long que c'était pas une bonne idée. Et les Walkyries sur les amput, on n'en parle même pas...

    (et l'intégrale de Julien Clerc + Bashung, quel que soit le contexte, je ne peux pas)

    Finalement, nostalgie pour finir les PMO un peu longuets, avec les concours d'imitation de Dalida ou de Joe Dassin, c'est pas le pire. 

    6
    Samedi 26 Mars 2011 à 08:15

    Essaye Fip. Fip, c'est tout plein de chouette musique qui va bien =)

    7
    Samedi 26 Mars 2011 à 08:23
    zigmund

    je consulte avec musique classique  faible niveau (platine 5 CD mode aléatoire)

    ça m'"adoucit les moeurs" , vrai ça m'aide à ne pas m'énerver avec mes patients qui sont sympas mais prise de tête

    seul moment où je coupe : l'annonce d'un dg difficile ou  d'un risque  de cécité

    8
    Dimanche 27 Mars 2011 à 11:25

    @ Mimi : toute intervention durant sept heure ou plus est une indication à grosse déconnade à la fin, quel que soit le support. Ou même au milieu, selon le Chef-Chéri opérant. Je me souviens de Shakira à la fin d'une DA, avec l'IBODE, ben c'était sympa.

    @ Alice : mais je ne choisis pas la musique !

    @ Zigmund : puis la musique classique dans le cabinet, c'est très classe, en plus ;)

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :