• El Desdichado

    Je suis le ténébreux, le veuf, l'inconsolé,
    Le prince d'Aquitaine à la tour abolie;
    Ma seule étoile est morte, et mon luth constellé
    Porte le soleil noir de la mélancolie.


    Dans la nuit du tombeau, toi qui m'as consolé,
    Rends-moi le Pausilippe et la mer d'Italie,
    La fleur qui plaisait tant à mon coeur désolé,
    Et la treille où le pampre à la rose s'allie.

    Suis-je Amour ou Phébus, Lusignan ou Byron?
    Mon front est rouge encore du baiser de la reine,
    J'ai rêvé dans la grotte où nage la sirène...

    Et j'ai deux fois vainqueur traversé l'Achéron,
    Modulant tour à tour sur la lyre d'Orphée
    Les soupirs de la sainte et les cris de la fée.

    Gérard de Nerval
    Les Chimères (1854)



    Malgré leur couleur sombre, ces vers ont un rythme entêtant... Les images qu'ils conjurent s'esquissent avec clarté contre une toile obscure, fugaces et lumineuses, et ce poème trouve en moi une résonnance particulière de par son étroite association avec un personnage que j'ai créé.
    Mélange d'ombre et de lumière, ce sonnet est contraste et solitude. Il est la lumière de la lune dans la nuit sombre, le nuage devant le soleil... je l'avais choisi, presque par hasard, pour cet homme, criminel pas encore repenti et, depuis, il me colle à la peau comme cette histoire hante mon esprit. Il m'est arrivé de passer des nuits sans repos, et de sortir ensuite dans le froid pour accompagner mes collègues. Frissonnant au bord du sommeil, assise sur un muret, je les écoutai échanger quelques mots, le parfum ambré d'une cigarette flottant dans l'air sombre... Puis il faut rentrer, se remettre au travail, et, certaines fois, muscles raidis et yeux piquants de fatigue, je me suis retrouvée à murmurer seule ces vers, comme une chanson simple. Puis vient un blanc, durant lequel mon esprit arrêté part très loin par-delà le ciel et, avec un semi-frisson presque volontaire, revient me rappeler le travail à faire, la fatigue et cette histoire...


    Tags Tags : , , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :