• - Les hommes de chez toi, dit le petit prince, cultivent cinq mille roses dans un même jardin... et ils n'y trouvent pas ce qu'ils cherchent...
    - Ils ne le trouvent pas, répondis-je...
    - Et cependant ce qu'ils cherchent pourrait être trouvé dans une seule rose ou un peu d'eau...
    - Bien sûr, répondis-je.
    Et le petit prince ajouta:
    - Mais les yeux sont aveugles. Il faut chercher avec le coeur.
    J'avais bu. Je respirais bien. Le sable, au lever du jour, est couleur de miel. J'étais heureux de cette couleur. Pourquoi fallait-il que j'eusse de la peine...


    Antoine de Saint-Exupéry,
    Le Petit Prince (1946)

    Il est toujours plus facile de savoir ce que l'on refuse que de savoir ce que l'on désire vraiment... Voir clair dans son coeur est difficile. Certains vont courir le monde à la recherche d'un trésor caché, sans savoir qu'ils pourraient le trouver au seuil de leur porte, et d'autres, qui auront trouvé leur bonheur à leur portée, se rendront malheureux pour ne pas l'avoir trouvé ailleurs, plus loin...
    Ce sont ces bonheurs, simples comme l'eau fraîche et les roses, qui nous ancrent à la vie. Une femme sur le point de mourir d'un cancer gardera sous les yeux la perruque qu'elle aurait porté si elle avait guéri, et un ours en peluche offert par sa fille. Elle aura été naïvement fière de ses yeux verts, les seuls dans sa famille, et aura dit de ceux qui n'ont pu la guérir que c'était un service de pointe, ici, et qu'elle gardait espoir, alors que tous la savaient condamnée, et pour quoi ? Pour un sourire offert à la dérobée...

    Tout comme la beauté aiguë de la lumière flottant à la surface d'un loch peut rendre infiniment triste, et les pentes vertes de montagnes acérées battues par le vent nous emplir de joie de vivre, ce sont ces instants volés où un détail résonne au fond de nous, comme la corde trop tendue d'une harpe sous le doigt de l'artiste, qui rendent la vie digne d'être vécue, car dans la richesse des sensations se trouve l'antidote à tous les poisons créés par les hommes.


    votre commentaire
  • J'écoute, à demi transporté,
    Le bruit des ailes du silence,
    Qui vole dans l'obscurité

    Saint-Amant

    Ces vers m'évoquent le vol des chauves-souris les soirs d'été, lorsqu'elles passent si près que l'on entend le battement rapide de leurs ailes, un bruit très doux, velouté, qui surprend souvent et fait frissonner dans le crépuscule. En regardant bien, s'il ne fait pas encore trop sombre, on arrive parfois à distinguer les chauves-souris contre le ciel, et leur vol semble en pointillés à notre oeil grossier, hésitant à reconnaître les premières étoiles au ciel. Et soudain ce n'est plus une chauve-souris que l'on voit, mais deux, mais trois ou quatre que l'on devine à peine...
    Puis la nuit s'installe et les feux blancs des étoiles étincellent en mille constellations, la fraîcheur tombe alors que la brise s'apaise, et la chanson grêle d'un insecte trouble le silence; c'est l'heure où l'arôme du chèvrefeuille se fait puissant, car ses fleurs pâles s'ouvrent la nuit, et la lumière de la lune est la première à baigner leurs étamines au pollen incolore.
    C'est l'heure où un frisson parcourt les arbres, l'heure sacrée du repos qui commence et, lorsqu'on décide enfin de rentrer dans la clarté de la maison, un clapotis rapide au-dessus de nos têtes nous rappelle que, pendant notre sommeil, les créatures de la nuit vivent et volent sous les étoiles.

    votre commentaire
  • Il dépend de celui qui passe que je sois tombe ou trésor, que je parle ou me taise, ceci ne tient qu'à toi. Ami, n'entre pas sans désir.

    Paul Valéry

    2 commentaires
  • On ne voit bien qu'avec le coeur. L'essentiel est invisible pour les yeux.

    A. de Saint-Exupéry (Le Petit Prince)

    votre commentaire
  • "Les coeurs instinctifs sont purs sans qu'intervienne aucune notion morale, purs à la manière d'un vin, d'une pierre ou d'un poison, purs par leur violence et leur intégrité"

    J. Kessel
    Les Coeurs Purs, recueil de nouvelles (1934)


    votre commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique