• Cérébralité de la réflexion

    Au bloc digestif, madame F (comme Fistule rectovaginale) vient pour qu'on lui mette une stomie. Pour de multiples raisons au rang desquelles le fait que l'opérateur rentrait de huit jours de vacances et n'avait été prévenu par personne qu'elle opérait le lundi matin, l'emplacement de cette colostomie définitive n'avait pas été repéré avant le bloc.

    Parce qu'il s'agissait d'une patiente du Chef-Suprême, ce dernier fut appelé pour jeter un œil sur le ventre et l'emplacement de la stomie, en per op. Grand-Chef s'est donc habillé et a regardé.

    Le côlon montait assez mal, ventre multi opéré oblige ; Cheftaine-Chérie, opérateur principal, voyait bien un bon endroit pour la stomie. Grand-Chef la voulait plus bas. Discussion, au-dessus de la bonne laparo sous ombilicale des familles chez cette patiente obèse.

    — La stomie, je pense qu'il faut la mettre par-là, m'sieur. Regardez, ça monte quand même bien [joignant le geste à la parole et montant le côlon jusque là].
    — Non, non, faut la mettre plus bas, regarde, par là, ça tirera moins, ce sera plus bas...
    — Mais elle est obèse ! Ça va tomber juste dans le pli !
    — Non, il est pas là, le pli.
    — Boh, regardez ! [pliant le ventre en deux, ce qui eut pour effet de faire béer la laparo comme une cocotte en papier]
    — Oui, bon, nan mais faut enlever les écarteurs [enlève les écarteurs et recommence, pli au même endroit, effet cocotte seulement majoré, et pointant du doigt le pli] Mais quand elle sera debout, le pli sera plus bas.
    — Justement, ça va pas être pratique pour s'en occuper de sa stomie ! Elle pourra pas le faire toute seule, elle est trop grosse ! Faut la mettre plus haut, là où c'est plat. Et pis là ça tombe juste sous la ceinture, ça va la gêner.
    Elle est vieille, elle porte pas de ceinture.
    — Mais elle s'habille chez Daxon ! Elles ont des ceintures super hautes les mamies obèses, avec ces jupes qu'elles ont ! Ce sera pile sur la poche.
    ...
    — On va pas lui dire de s'acheter des pantalons taille basse non plus, m'sieur.
    Oui, bon, on peut la mettre un peu plus haut. Donnez-nous un crayon dermographique.

    Cheftaine-Chérie trace donc une jolie cible un peu plus haut, presque à l'endroit qu'elle voulait au départ, un peu loin du pli, sur le plat. 

    Ah mais tu triches, là !
    — Vous m'avez dit là !
    — Non, je t'avais dit plus bas ! [Pose son doigt à son emplacement à lui dans le pli supposé] Tu vois, si tu tires sur la peau, là, le tablier descend, c'est plat aussi !
    — Ben aussi vous montrez un endroit et ensuite vous faites glisser votre doigt exprès de deux centimètres. Je veux la lui mettre , sa stomie, dit-elle en repassant un coup de feutre sur la cible.
    Puis, pour faire bonne mesure, en réattrapant le côlon à pleine main pour le coller contre le site supposé.
    — Ah, mets-la un peu plus bas, coupe la poire en deux...

    Le feutre dermo tombe par terre, de par la dure loi de la gravité et que personne (ni l'externe ni moi) n'a pensé à le retenir.

    — Un autre feutre, demandai-je à l'infirmière.
    — Non non, c'est pas la peine, a décidé Grand-Chef. Tu la mets un peu plus bas, juste ici, en triangulation.
    Puis, se tournant vers moi :
    — Et toi tu la surveilles, si jamais elle la mettait là haut.
    — Oui m'sieur [Poker face].

    Grand-Chef parti vaquer à ses occupations, Cheftaine-Chérie a dit :
    — Bon, toi, tu caftes pas.
    — Non, t'inquiète :) 

    Au final, la poire ne fut pas coupée en deux fifty-fifty, mais, allez, en deux tiers-un tiers. Un peu au-dessus de la ceinture de la jupe de chez Daxon, quoi.

    Ça va me manquer un peu, le digestif, c'est folklorique, comme spécialité.


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :