• Beau temps...

    La cloche, dans le ciel qu'on voit,
    Doucement tinte.
    Un oiseau, sur l'arbre qu'on voit,
    Chante sa plainte.


    Paul Verlaine

    La chaude paresse des beaux jours semble s'attarder; le soleil a retrouvé sa force de Juin. Il est tentant de fermer les yeux, assis sur un banc, et de se laisser aller aux rêveries sans but en se laissant rôtir par le soleil. Il suffit de renverser son visage vers le ciel, paupières closes, pour sentir le picotement de la chaleur du midi; et le chant d'un merle ramène à la campagne et aux vacances...
    Mais le dernier des baisers de l'été a un parfum d'adieu et, ce matin, c'est le réveil qui nous a tiré du lit...
    Il n'y a plus qu'à se relever et se remettre en marche, l'agréable tiédeur chassée par la brise, le sourire aux lèvres en pensant aux dons de l'été et aux promesses de l'automne à venir.


    Tags Tags : , , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :