• Ah, les Urgences !

    Les Urgences nous font entrer beaucoup de patients. Pour un service de chirurgie viscérale, c'est normal (on se partage les lits avec les orthopédistes, mais je ne suis que les patients de viscéral).

    Mais depuis, allez, début février, allez, j'ose le dire, j'ose l'écrire, les Urgences font chier.
    Leur spécialité du moment est de faire entrer des patients de médecine dans le service de chirurgie, en profitant lâchement du fait qu'à partir de 18h30 ils n'ont pas à demander l'avis du chirurgien d'astreinte. Un coup de fil aux infirmières, et hop, le patient monte.
    Je ne parle pas d'hébergements (ça, on pratique déjà régulièrement) — avec la pénurie chronique de lits dans les services de médecine, les hébergements, c'est bien intégré aux mœurs. Mais dans les hébergements, les urgentistes montent et s'occupent des patients.

    Non, en ce moment, la grande mode est d'offrir, sur un plateau, des patients médicaux aux chirurgiens qui, comme chacun le sait, en dehors des antalgiques, des relais AVK et des antibioprophylaxies, ont « un peu » laissé tomber la médecine depuis le début de leur internat (OK, pour moi ça fait moins de six mois, mais pour mes seniors, ça doit faire respectivement dans les 20 et 35 ans).

    L'entrée classique du dimanche est le patient venu pour douleurs abdominales. Constipé chronique, pas d'antécédents, bon état général, ventre souple +++ et, à l'ASP, une belle stase stercorale. OK, parfois, c'est une énooooooorme stase stercorale. Mais il n'en demeure pas moins que les lavements et laxatifs ont plus d'efficacité thérapeutique que la chirurgie.
    L'autre jour, on a aussi eu un patient venu pour ictère. Bilan hépatique : cytolyse. Écho et TDM normales, voies biliaires fines... Encore heureux que l'un de mes seniors ait eu l'idée de faire les sérologies des hépatites virales. Non, l'hépato-gastro, c'est pas de la chirurgie ; s'il y a deux spécialités, il y a peut-être une raison...

    Ça, c'est les patients qui ne font pas peur. Des fois, il y en a qui nous collent des sueurs froides.

    Genre un patient septique avec un retard mental qui monte pour soit-disant hébergement, mais dont les prescriptions initiales se résument à un G5 et une demande d'avis chirurgical.
    Et puis qu'il est un peu en choc septique depuis la veille au soir aux Urgences, quoi.
    Euh... du sérum phy en chute libre, de l'Augmentin, du Flagyl, vous croyez que ça nous donnera le temps de faire monter un urgentiste ? (La réponse fut oui)


    Et puis, il y a les patients WTF qu'il faudrait des médecins pour savoir ce qu'ils ont et comment il faut les traiter, au lieu de chirurgiens et d'anesthésistes.

    Par exemple, un patient trisomique hospitalisé une première fois pour douleur abdo, suspicion de cholécystite. Cholécystite éliminée, une fois que le patient va mieux (probable constipation), retour à domicile.
    Puis il se représente aux Urgences la semaine suivante pour malaise. L'urgentiste trouve qu'il a encore mal au ventre et le fait monter en chirurgie limite pour qu'on lui enlève la vésicule dans la minute.
    Au final, on se trouve avec un patient qui ne parle pas, qui a un syndrome inflammatoire avec des blancs élevés, sans fièvre, et on ne sait pas pourquoi. Cooool... Et le bilan de malaise à faire en plus.


    Le pire, c'est que je les aime bien, les urgentistes de mon périph. Mais franchement, ce serait gentil s'ils arrêtaient de nous donner des patients médicaux à soigner. Pour nous, d'accord, mais aussi pour les patients, les pauvres...

    Quand je suis de garde, j'essaye d'orienter autant que possible ces patients qui ont mal au ventre, mais qui ne sont pas à opérer, vers l'UHCD. 
    Sur ma dernière garde, quand j'ai fait monter à l'UHCD  une vieille dame constipée, l'infirmière des Urgences m'a quasiment engueulée comme quoi toutes les douleurs abdo vont en chirurgie.

    Et bien non, je suis désolée, toutes les douleurs abdominales ne vont pas en chirurgie. Please !

     

    Tags Tags : , , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :