• A quoi ça sert les gardes

    Au café, à l'internat :
    — Pfff, chui de garde ce soir... Chier, déclarai-je avec élégance.
    — Boh non, pourquoi tu dis ça ? m'a demandé Chef-Chéri. C'est marrant, les gardes, et puis c'est intéressant !
    — ???
    — Rha si, la prise en charge des polytraumatisés, par exemple, c'est très très intéressant, ça change de la routine !
    — Mais vous croyez qu'on en voit souvent, des polytraumatisés ?
    — Ah, quand j'en faisais, j'en avais un par garde en moyenne !
    Un ancien interne du service était avec nous ; nous nous sommes regardés, avons soupiré, et décidé d'expliquer à Chef-Chéri pourquoi personne n'aimait les gardes aux Urgences, et pourquoi non, il ne les aimerait pas non plus s'il était toujours interne (et pourquoi maintenant le trajet des polytrau est SAMU/scan/réa et court-circuite les Urgences). Nous avons donc remonté le col de nos blouses, attrapé nos stéthoscopes et avons entamé un numéro de claquettes pour lui expliquer en musique :

     

    A quoi ça sert les gardes ?
    On raconte par mégarde 
    Des histoires insensées
    A quoi ça sert, sans déconner ?

    Les gardes ne s'expliquent pas,
    C'est une chose comme ça,
    Qui vient d'on ne sait où,
    Qui vous prend tout à coup.

    Moi j'ai entendu dire
    Que les gardes font souffrir 
    Sont pas récupérées
    A quoi ça sert, sans déconner ?

    Les gardes ça sert à quoi ?
    Les OH, on les voit
    Avec des larmes aux yeux,
    C'est triste et merveilleux

    Pourtant, on dit souvent
    Les gardes c'est décevant
    Il y en a une sur deux
    Dont on sort cafardeux

    Même quand on l'a finie
    Une garde d'ignominie
    Vous laisse un goût de fiel
    Les gardes c'est éternel

    Tout ça c'est très joli
    Mais si les gardes sont finies
    Qui c'est qui va soigner
    Tous les mecs bourrés ?

    Tout ce qui maintenant
    Te semble déchirant
    Demain sera pour toi
    Cent dix-huit euros par mois

    En somme, si j'ai compris,
    Sans gardes dans la vie
    Sans ces joies, ces chagrins 
    On a vécu pour rien 

    Et oui, regarde-moi,
    A chaque fois j'y crois
    Gérer un polytrau si j'peux
    Et pas qu'des lombalgieux

    Mais c'est pour les seniors
    C'est pas pour les juniors
    Les externes suturent
    Les internes ont la vie dure

    C'est l'AVP que je voulais
    Pas l'entorse qu'il me fallait
    J'appelle pour un avis
    Et arrivederci 


  • Commentaires

    1
    gaspy
    Jeudi 28 Octobre 2010 à 23:50

     J'innaugure les coms parce qu'après une telle prouesse de versification, il m'est impossible de rester silencieux plus longtemps : WHAOU tu déchires en improvisation de chansons à la con Stockholm !!! A mourir de rire :D Ca me fait une petite bulle d'oxygène dans mon dur 1er semestre de P1 (eh oui devoir boucler toute la bio cell, l'histo et la biochimie en un semestre c'est trash !)

    Quant aux autres commentateurs, ne t'en fais pas s'ils ne se sont pas manifestés, c'est simplement qu'ils sont muets de stupéfaction face à une telle connerie d'admiration ^^

    2
    Samedi 30 Octobre 2010 à 00:12

    La connerie en barres, c'est un peu ma spécialité, tu sais.

    3
    **Mimi** Profil de **Mimi**
    Dimanche 31 Octobre 2010 à 01:22

    Nan mais faut pas croire, on aime aussi, c'est juste qu'on est un peu occupé ailleurs. 

    (...je me prépare psychologiquement à passer d'un stage avec 8h de bloc par semaine à un stage où pendant les semaines d'astreinte on dort 2h par nuit maxi, jamais d'une traite. A passer d'un périph où c'est très vilain d'essayer de bosser parce que ça dérange les chefs pendant leur sieste, au CHU où je vais manger du pubmed et de l'emc à longueur de journée (et de nuit). Quant aux gardes, pendant 6 mois les miennes c'était de la petite traumato externe. De la haute stimulation intellectuelle et technique, quoi. Nan, définitivement, je ferai des vrais commentaires quand j'aurai remis mon cerveau en état de marche, mais va falloir attendre un peu !)

     

    (mais voui, la chanson est tip top !)

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :