• 6. Les nombres

    Compter en gaélique
    Petit break de grammaire, cette semaine, pour s'intéresser au système de nombres gaélique.


    Généralités


    Traditionnellement, en gaélique, on compte sur une base vingt. C'est un élément que l'on retrouve en français avec "quatre-vingt" et "six-vingt" (120 ; cette forme archaïque se retrouve, par exemple, chez Molière).


    Les chiffres


    ¤ De zéro à dix

    neoni
    1
    aon
    2
    dhà
    3
    trì
    4
    ceithir
    5
    còig
    6
    sia
    7
    seachd
    8
    ochd
    9
    naoi
    10
    deich
      
    Attention, aon et dhà lénitent le mot les suivant:
        - dhà obéit à la règle usuelle (cf. leçon 5)
        - aon, lui, lénite les mots débutant par b, c, f, g, m et p




    ¤ De dix à vingt
     
    11 aon deug
    12
    dhà dheugh
    13
    trì deug
    14
    ceithir deug
    15
    còig deug
    16
    sia deug
    17
    seach deug
    18
    ochd deug
    19
    naoi deug
    20
    fichead
      
    Ainsi, tous les nombres de 11 à 19 sont sur la forme "dix-sept", "dix-huit", "dix-neuf" (litt. onze est "dix-un", douze "dix-deux" etc.)


    ¤ Après vingt

    Après vingt, on est arrivé au bout du compte, donc, on recommence depuis le début, avec littéralement "vingt et un", "vingt et deux", jusqu'à "vingt et vingt" (quarante):

    20 fichead
    21
    fichead 's a h-aon
    29
    fichead 's a naoi
    30
    fichead 's a deug
    40
    fhichead
     49fhichead 's a naoi
    60
    trì fichead
    73
    trì fichead 's a trì deug
    80
    ceithir fichead
    99
    ceithir fichead 's a naoi deug
    100
    ceud


    ¤ Exemples

    57: dhà fhichead 's seach deug
    41: dhà fhichead 's aon
    105: ceud 's còig


    Tags Tags : , , , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :