• 16. Phrases composées et "si"

    Les noms verbaux
    Construire une phrase composée

    Questions négatives
    Questions rhétoriques

    Si
    Noms verbaux


    Le radical du verbe peut occuper une fonction de nom dans la phrase ; il désigne alors le concept de l'action. Cette structure se retrouve en anglais avec le gérondif.

    Le nom verbal est la forme participe isolée. Il peut être masculin ou féminin et se comporte comme un nom à par entière, pouvant être qualifié par un adjectif, mis au pluriel, etc.

    ex :
    a' freagairt - répondant
    freagairt (f) - réponse

    a' dùnadh - fermant
    dùnadh - fermeture

    Bha na h-atharrachaidhean math. - Les changements étaient biens.
    Tha seinn mhath a'còrdadh rium. -  La bonne chanson me plaît.


    Les phrases composées


    Nous allons donc nous concentrer sur les phrases où les propositions sont juxtaposées...

    Les pronoms relatifs simples qui et que n'existent pas en gaélique. En revanche, la forme de l'auxilliaire tha change pour indiquer l'articulation de la phrase.

    Au présent, à la forme affirmative, on a donc :
    Tha + sujet + participe + gu bheil + sujet + participe

    ex : Tha mi a'smaoineachadh gu bheil Iain a' snàmh.
    Je pense que Yann est en train de nager.

    A la forme négative, gu bheil devient nach eil :
    Tha + sujet + participe + nach eil + sujet + participe

    ex : Tha i ag ràdh nach eil i a' tighinn.
    Elle dit qu'elle ne vient pas.


    Questions négatives


    La forme interrogative de tha est a bheil... ? (A bheil thu a'dol a Bharraigh ? Est-ce que vous allez à Barra ?).

    Il peut parfois être utile de poser des questions négatives. Au lieu de a bheil, on utilise alors nach eil... ?

    ex : Nach eil thu a'dol a dh' Ile ?
    Est-ce que vous n'allez pas à Islay ?


    Questions rhétoriques


    Il s'agit de l'équivalent des question-tags anglais et du n'est-ce pas ? français.

    Tout comme en anglais, le tag est négatif lorsque la phrase est affirmative, et affirmatif lorsque la phrase est négative. En revanche, il est toujours à la forme interrogative. Il est formé en reprenant l'auxiliaire utilisé dans la phrase.

    Quelques exemples pour clarifier ça :

    Chan eil thu cinnteach, a bheil ?
    You're not sure, are you ?
    Tu n'est pas sûr, n'est-ce pas ?

    Chan eil Anna ag obair ann an Glaschu, a bheil ?
    Ann doesn't work in Glasgow, does she ?
    Anne ne travaille pas à Glasgow, n'est-ce pas ?

    Tha thu sgìth, nach eil ?
    You're tired, aren't you ?
    Tu es fatigué, n'est-ce pas ?

    'S toil leat biadh math, nach toil ?
    You like good food, don't you ?
    Tu aimes la bonne nourriture, n'est-ce pas ?

    A noter qu'en Ch'ti la structure est simplifée et remplacée par "eiîîn ?" (oui, j'ai fini par aller voir le film, et on s'en fout).


    Si


    Avec des si, on met Édimbourg dans une bouteille, c'est bien connu.

    Sans parler du conditionnel (enfin pas encore), on peut avoir besoin de poser une restriction dans une phrase : Achète des croquettes si on garde le chien, Va voir ailleurs si j'y suis, etc.

    Au présent, ce si (celui qui est suivi du présent de l'indicatif en français, nous sommes d'accord) est ma, qui ne remplace pas tha mais se positionne devant.

    ex : Fòn a-màireach ma tha thu a' tighinn. - Téléphone demain si tu viens.

    A la forme négative, ma devient mur. Et on en profite pour changer tha en eil, parce que vous avez compris que c'est la forme bateau de tha au négatif (et au présent).

    ex : Fòn a-màireach mur eil thu a' tighinn. - Téléphone demain si tu ne viens pas.

    Ah, et le petit rappel qui ne fait pas de mal : mais se dit ach.


    Quelques exercices à venir quand j'aurai l'occasion.

    Tags Tags : , , , ,
  • Commentaires

    1
    Mardi 1er Juillet 2008 à 17:53
    rajoute le breton!!!
    2
    Mardi 1er Juillet 2008 à 18:14
    1. Je ne parle pas breton.
    2. Je n'ai pas envie d'apprendre.
    3. Et ça ne gâchera pas ma vie.

    Je ne peux que te conseiller la méthode Assimil, qui existe en breton, il me semble.
    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :