• 15. Le présent en gaélique

    Le participe
    Construire une phrase au présent

    Demander quelque chose
    Je sais, je mériterais le fouet. Depuis le 3 février. C'est scandaleux. Pardon aux deux personnes et demi qui doivent être abonnées au flux de cette rubrique, vraiment. Faites-vous connaître que je vous envoie une surprise écossaise.
    [/HS]

    Présent simple et présent continu




    # En français
        - ces deux temps n'existent pas ; il faut se tourner vers la langue de Shakespeare pour les trouver.

    # En anglais
        - le présent simple établit un fait (I'm English - Je suis Anglais ; Roses smell nice - Les roses sentent bon), décrit une situation  à un instant donné (The baby is hungry - Le bébé a faim)... il décrit un instant donné, sans notion de changement.
        - le présent continu décrit une action en train de se dérouler (The weather is clearing - Le temps est en train de s'arranger). Il se construit avec l'auxiliaire to be au temps requis suivi du participe présent (radical + ing).

    # En gaélique

        - il n'y a qu'un seul temps au présent, comme en français
        - la structure du verbe est similaire à du présent continu anglais



    Les verbes gaéliques



    # Tha
        - tha est l'équivalent du verbe être, à la fois un auxiliaire et un verbe doté de sens.
        - c'est lui qui donne le temps de la phrase, ainsi que son caractère d'affirmation (tha), de négation (chan eil), d'interrogation (a bheil... ?), d'interrogation négative (nach eil... ?)

    # Les différentes formes des verbes

        - quand un regarde la traduction d'un verbe dans un dictionnaire, celle-ci comporte deux mots.
        - le premier est le radical ; le deuxième est le participe. Nous verrons la formation du participe dans le paragraphe suivant.

    # Les noms verbaux
        - il s'agit du participe isolé, qui va pouvoir être utilisé comme un nom à part entière, donc être doté d'un genre (masculin ou féminin), se mettre au pluriel, être caractérisé par un adjectif...


    Le présent gaélique


    On y arrive, on y arrive...

    # Structure
    Auxilliaire tha à la forme requise + sujet + ag/a' + participe + complément

    # Comme j'aime bien comparer les langues, allons-y :


    Français   Alexandre  marche.
     Gaélique ThaAlasdair a'
    coiseachd.
     Anglais  Alexanderis
    walking.

    # Ag/a'
        - C'est pour rendre la langue plus belle (je sais, j'arrête là-dessus).
        - on utilise :
              + ag lorsque le radical du verbe commence par une voyelle
              + a' lorsque le radical du verbe commence par une consonne (logique).



    # Règles de formation des participes
        - radical inchangé :
            + smàmh, smàmh (nager) : Tha iad a'smamh anns an loch - Ils nagent dans le lac.
            + bruidhinn, bruidhinn (parler) : Cò tha a' bruidhinn ? - Qui parle ?
        - radical + suffixe -adh :
            + fòn, fònadh (téléphoner) : Tha Fionnlagh a'fònadh. - Finlay téléphone.
        - radical + autre suffixe :
            + dèan, dèanamh (faire) : Dè tha Iseabail a'dèanamh ? - Que fait Isabelle ?
            + iarr, iarraidh (vouloir) : A bheil thu ag iarraidh tì ? - Veux-tu du thé ?
            + freagair, freagairt (répondre) : Chan eil e a'freagairt na fòn. - Il ne répond pas au téléphone.
        - allongement du -i- final du radical en -ea- :
            + fuirich, fuireach (habiter) : Chan eil Anna a'fuireach ann an Ile. - Anne n'habite pas à Islay.
        - allongement du -i- final en -ea- et ajout du suffixe -adh :
            + smaoinich, smaoineachadh (penser) : Dè tha thu a'smaoineachadh ? - A quoi penses-tu ?
        - utiliser tout autre mot (verbes irréguliers) :
            + rach/theirig (aller) : Tha Ruairidh a'dol a Dhùn Eideann. - Rory va à Edimbourg.
            + thig, tighinn (venir) : Cuin a tha Màiri a'tighinn a dh'Inbhir Nis ? - Quand Marie va-t-elle à Inverness ?
            + their, ràdh (dire) : Dè tha thu ag ràdh ? - Que dis-tu ?
        - il n'existe pas de règle permettant de savoir à l'avance quelle forme prendra le participe d'un verbe.


    Demander quelque chose : exercice


    Remontons de quelques années dans le temps, lorsque les superettes de la Co-Op n'étaient pas implantées à Skye et que l'épicier allait vous chercher votre commande...
    Je précise qu'Oighrig est un vrai prénom et pas un canular - en français, c'est Euphémie. (Ah si, alors, c'est un canular.) Enfin, ici, c'est la cliente.

    A vous de traduire ! La réponse est en blanc à la suite de chaque réplique, comme d'habitude.

    Vocabulaire : iarr iarraidh, vouloir - aran, pain - càise, fromage - donn, brun - geal, blanc - lof, miche - dearg, rouge - punnd, livre (poids) - leth, demi - tì, thé - cofaidh, café - crogan, pot - dìreach, seulement - buntàta, pomme-de-terre - còc, coca - suiteis, bonbons - uabhasach, terriblement - gu lèir, le tout.

    Oighrig : Tha i fuar, a Chaluim. Il fait froid, Calum.
    Calum : Tha gu dearbh. Dè tha dol ? C'est vrai. Quoi de neuf ?
    Oighrig : Chan eil mòran. Pas grand-chose.
    Calum : Dè tha sibh ag iarraidh an-duigh ? Que voulez-vous aujourd'hui ?
    Oighrig : Tha mi ag iarraidh aran, agus càise co-dhiù. Je veux du pain, et du fromage, n'importe comment.
    Calum : A bheil sibh ag iarraidh aran donn no aran geal ? Voulez-vous du pain brun ou du pain blanc ?
    Oighrig : Aran donn. Dà lof, ma's e do thoil e. Du pain brun. Deux miches, s'il vous plaît.
    Calum : Agus dè an seòrsa càise a tha sibh ag iarraidh ? Et quelle sorte de fromage voulez-vous ?
    Oighrig : Càise dearg. Leth-phunnd, ma's e do thoil e. 'S toil leam càise dearg. Du fromage rouge. Une demi-livre, s'il vous plaît. J'aime le fromage rouge.
    Calum : A bheil sibh ag iarraidh ìm ? Voulez-vous du beurre ?
    Oighrig : Chan eil an-duigh, ach tha mi ag iarraidh tì agus cofaidh. Pas aujourd'hui, mais je veux du thé et du café.
    Calum : Crogan mòr no crogan beag cofaidh ? Un grand pot ou un petit pot de café ?
    Oighrig : Crogan beag agus dà phacaid tì... A bheil uighean ùra agaibh ? Un grand pot et deux paquets de thé... Avez-vous des oeufs frais ?
    Calum : Tha gu leòr. Leth-dusan, no dusan, no... Oui, beaucoup. Une demi-douzaine, ou une douzaine, ou...
    Oighrig : Dìreach leth-dusan. O, agus buntàta cuideachd - còig puinnd. Juste une demi-douzaine. Ah, et des pommes-de-terre, aussi - cinq livres.
    Calum : Seo ma tha - còig puinnd buntàta. D'accord - cinq livres de pommes-de-terre.
    Oighrig : Tha a'chlann ag iarraidh còc agus suiteis. Les enfants veulent du coca et des bonbons.
    Calum : Botal no cana còc ? Du coca en bouteille ou en cannette ?
    Oighrig : Botal, ma's e do thoil e. Agus na suiteis seo. Tha iad uabhasach math. Dè a'phrìs a tha iad ? En bouteille, s'il vous plaît. Et voilà les bonbons. C'est très bien. Quel est leur prix ?
    Calum : Fichead sgillin an urra. A bheil sin ceart gu leòr ? Vingt pence chacun. Est-ce que ça va ?
    Oighrig : Tha. Dè tha sin uile gu lèir ? Oui. Combien fait le tout ?
    Calum : Seachd otaichean agus còig sgillinn deug. Sept livres et quinze pence.
    Oighrig : Sin deich notaichean ma tha. Voilà dix livres alors.
    Calum : Mòran taing. Agus seo dà not agus ceithir fichead sgillin 's a còig air ais. Merci beaucoup. A voilà deux livres et quatre-vingt cinq pence en retour.
    Oighrig : Tapadh leibh. Latha math an-dràsda. Merci à vous. Bonne journée (NB: "bonne journée pour le moment", au sens de "au revoir, à plus tard".)
    Calum : Latha math. Bonne journée.


    Tags Tags : , , , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :