• 13. Les noms communs

    Pour l'article maudit, de la bonne grammaire un peu dense : les noms communs, leur vie, leur oeuvre !
    Le genre


    Il est masculin ou féminin. Rien ne marque le genre d'un nom (par ex., pas de terminaison en -o ou -a comme en espagnol). Seule la présence d'un article ou d'un adjectif permet de trancher, en voyant la manière dont ceux-ci s'accordent.

    Cependant, certains indices orientent le diagnostic :
        - sont généralement masculins :
               + les noms d'hommes
               + les noms d'arbres et de jeunes animaux
               + les noms se terminant par -(e)an, -(e)as, -air, -ear, -(a)iche
        - sont généralement féminins :
               + les noms de femmes
               + les noms de pays, d'instruments de musique, de maladies et les planètes
               + les noms se terminant par -(e)ag, -(e)achd, -e

    Les pronoms e (il, lui) et i (elle, lui) remplacent le nom en fonction de son genre :
    Tha an càr ùr -> Tha e ùr (neuve).
    Tha Seamas bàn -> Tha e bàn (blond).
    Tha Catrìona modhail -> Tha i modhail (bien élevée).


    Le pluriel


    Les noms gaéliques se déclinent... Toutefois, pas besoin d'entrer dans les détails pour le moment, vu que les déclinaisons n'interviennent pas dans la mise au pluriel.
    Et c'est le moment de ressortir la règle <caol ri caol agus leathann ri leathann > ! Rappel : une consonne ou groupe de consonnes ne peut être encadré que par des lettres appartement au même groupe : caol (faible : e, i) ou leathann (fortes : a, o, u).

    Cinq types de terminaisons existent donc pour le pluriel. Il s'agit en général de la greffe d'un suffixe après le mot singulier :

    i) ajout de -an :
        - cas général :
             eilan -> eilanan (des îles)
        - si la dernière voyelle est un i, on n'utilise pas -an mais -ean afin de respecter la règle (caol ri caol etc etc) 
             pacaid -> pacaidean (des paquets)
        - dans certains cas, on insérera un i avant la dernière consonne pour utiliser ensuite -ean :
             ugh -> uighean (des oeufs)

    ii) insertion d'un -i- avant la terminaison du mot :
        - cas général :
             punnd -> puinnd (livres (poids))
             crogan -> crogain (des bocaux)
             botal -> botail (des bouteilles)
        - cas particulier : le dernier -a- se transforme en i :
             suiteas -> suiteis (des bonbons)

    iii) ajout de -aichean :
        - cas général :
             lof -> lofaichean (des miches de pain)
             not -> notaichean (livres (argent))
        - cas particulier : si le mot singulier se termine déjà par -a,  on se contente de rajouter -ichean pour ne pas être redondant :
             dannsa -> dannsaichean (des danses)

    iv) ajout de -annan :
        - cas général :
             oidhche -> oidhcheannan (des nuits)
        - cas particulier : on applique la règle caol ri caol... et, au besoin, on utilise -eannan au lieu de -annan

    v) ajout de -tean (uniquement pour les mots se terminant par un e au singulier) et suppression du -e final :
        baile -> bailtean (des villes)


    Tags Tags : , , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :